Aller au contenu principal

Épisode 155 – Saint-Petersburg; Bons Baisers de Россия (Russie)

***PHOTOS À VENIR***

Après toutes ces années à arpenter notre petite Planète Bleue, je foule enfin le sol du plus grand pays sur Terre. Bienvenue en Russie, plus précisément en Fédération de Russie.

Premier arrêt, une ville dont tout le monde a déjà entendu parler, au même titre que Londres, Paris, New York, mais une ville dont je doute que quiconque sache quoique ce soit.

Bienvenue à Saint-Petersburg / Санкт-Петербург, simplement Piter pour les russes, une ville qui n’a pas beaucoup en commun avec le reste de la Russie!

L’EMPIRE RUSSE + SAINT-PETERSBURG + LA RÉVOLUTION BOLCHÉVIQUE POUR LES NULS

L’histoire de Saint-Petersburg commence à Moscou en 1682 lors du soulèvement populaire contre l’élite gouvernante. Le jeune prince, et futur tsar de Russie, Peter (pas encore) le Grand, de la lignée des Romanov, passait à un fil d’y perdre la vie. Dès lors, il s’exilait en Europe pendant plus de 2 décennies.

Début des années 1700, Peter revenait en Russie et était sacré Tsar. Le Tsar était alors l’équivalent russe de Kaiser (Allemagne), Cheik en arabe et Roi/King en français/anglais. Il entreprenait la conquête de la totalité de la zone de la mer baltique (Lituanie, Lettonie et Estonie) des mains de l’Empire Suédois.

Sur les terres fraichement conquises, Peter construisait une cité aux allures européennes. Surnommée Saint-Petersburg, en son honneur, la ville serait sa « fenêtre sur l’Europe ». La ville au 1000 palais, comme on la surnomme aujourd’hui, fut construite à l’image des villes néerlandaises; en plus de border la mer baltique, elle est traversée par une multitude de canals (creusés par l’homme) et compte pas moins de 300 ponts.

En 1712, dès la construction terminée, Peter déplaçait la capitale de l’Empire Moscovite-Rus de Moscou à Saint-Petersburg. La nouvelle capitale devenait rapidement l’une des plus importantes cités impériales d’Europe avec Vienne et Paris.

En 1914, à la veille de la 1ère Guerre Mondiale, le nom Saint-Petersburg était jugé trop à consonance allemande. Pour prendre leur distance de ces derniers, la ville était rebaptisée Petrograd en 1914.

En 1918, peu après la Révolution Bolchévique, Lenin voyait d’un mauvais oeil que la capitale du pays soit à l’extrémité du pays et facilement atteignable par la terre et/ou la mer par les différentes puissances européennes. Étant situé à des milliers de km à l’intérieur du territoire russe, sans aucune possibilité d’invasion par la mer, Moscou se voulait un choix plus sur.

En 1924, Petrograd était rebaptisée Leningrad en l’honneur de Lenin, le leadeur de la Révolution Bolchévique & fondateur de l’Union Soviétique, mort en 1922.

Depuis 1991, la ville a retrouvée son nom original (Saint-Petersburg).

1917 @ 1922 – La Chute de l’Empire Russe + La Naissance (tout sauf en douceur) de l’Union Soviétique

Révolution de Février 1917

Début 1917, vers la fin de la 1ère Guerre Mondiale, peu après avoir chassé les allemands du territoire russe, la population monte au barricade contre les mesures d’austérité d’après-guerre instaurées par l’Empire Russe.

Surnommé la Révolution de Février, le mouvement spontané et sans véritable leader fait tomber le Tsar Nicholas II qui abdique le pouvoir, mettant ainsi fin au régime tsarisme et à plus de 300ans de règne de la famille Romanov.

Un gouvernement de transition, démocratique en apparence, mais quasi entièrement controlé par la bourgeoisie russe, prend le pouvoir.

La Grande Révolution Socialiste d’Octobre 1917

Vladimir Lenin, bourgeois née à Saint-Petersburg, se converti à la cause socialiste et aux idées socialistes de Karl Marx lorsque son frère est exécuté par le régime tsariste vers l’An 1890. Tranquillement mais surement, il devient l’une des plus importantes figures de la résistance envers l’hégémonie du tsar et de l’élite gouvernant l’Empire Russe, faisant de lui une persona non grata en Russie. Quelques mois après la Révolution de Février, Lenin revient dans son pays après plusieurs années d’exil en Europe.

Le 25-26 octobre 1917, Lenin et les bolchéviques (socialistes), renversent le gouvernement de transition et prennent d’assault le Winter Palace, résidence des Romanov. Nicolas II n’est plus au pouvoir depuis février, mais lui et sa famille n’ont pas quitté leur palais en plein coeur de Saint-Petersburg. Erreur fatale puisqu’ils seront liquidés, Nicolas II, sa femme et leur 5 jeunes enfants, en juillet 1917, pour s’assurer que la monarchie ne reprenne jamais le pouvoir.

Aussi surnommée Octobre Rouge et la Révolution Communiste, le coup d’état place les bolchéviques à la tête du pays, mais plonge la Russie dans une longue et sanglante guerre civile.

Guerre Civile 1917 @ 1922

La Guerre Civile oppose plusieurs factions;

+ L’Armée Rouge, soit les bolchéviques socialiste / communiste,

+ L’Armée Blanche, soit l’armée impériale, composée de force restée loyale à l’ancien régime,

+ L’Armée Verte, soit une tierce armée pro démocratie qui sera rapidement écrasée,

+ Profitant de la pagaille, des mouvements d’indépendance se forment dans certains territoires sous contrôle de l’Empire Russe; en Pologne, dans la zone baltique (Lithuanie, Lettonie et Estonie) et en Finlande.

Pendant 5 ans, le pays est à feu et à sang. Les bolchévique prennent rapidement le contrôle de l’ouest du pays, alors que les forces impériales se regroupent à l’est. Les Armées Rouge et Blanche se prêtent chacune à des atrocité et des exécutions massives.

En 1922, l’Armée Blanche capitule, laissant définitivement le pouvoir aux bolchéviques. L’Union Soviétique est officiellement née, mais la Finlande, l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie et la Pologne sont désormais des pays indépendants.

Le nouveau pays est en ruine. La quasi totalité des ponts et du système ferroviaire sont détruits et plus de 90% des bâtiments sur l’ensemble du territoire sont une destruction totale. Sans compter les morts durant la 1ère Guerre Mondiale, on estime que plus de 12 millions de russes (de toute allégeance) ont perdu la vie durant la guerre. La famine et la plague qui s’en suivent prennent un 5 millions de vies additionnelles.

S’en suit une guerre de pouvoir entre Lenin, architecte de la révolution, commandant en chef de l’armée rouge et père de l’Union Soviétique, et Josef Stalin, ambitieux membre du parti bolchévique qui bâti tranquillement son influence telle une araignée qui tisse sa toile. La mort tragique de Lenin en 1924 laissait la voie grande ouverte à Stalin!

Dans l’une de ses dernières notes, que Stalin s’est bien caché de partager aux autres membres du gouvernement, Lenin mentionne que Stalin est trop brutal pour être chef, qu’il faudrait un chef plus tolérant, poli et attentif envers ses camarades.

On connait la suite; la dictature de Stalin fut l’une des plus sanguinaire que connu l’histoire de l’humanité.

L’Histoire aurait probablement été différente si Lenin n’était pas mort prématurément.

***La suite dans le prochain Épisode traitant de Moscou***

SAINT-PETERSBURG 2018

Située au niveau du 60ème parallèle nord, donc plus au nord que toute la province du Québec, Saint-Petersburg version 2018 est la 2ème plus importante ville de Russie avec ses 5 millions d’habitants.

Lors d’un séjour, il faut à tout le moins visiter les 5 essentiels énumérés ci-bas.

Le Palais d’Ekaterina

Situé à Pushkin, quelques 25km en dehors de Saint-Petersburg, le palais fut la résidence officielle de Ekaterina (Catherine) II, dite La Grande, impératrice de Russie de 1762 @ 1792.

Ayant succédé à son mari le Tsar Peter III (mort assassiné), Ekaterina est la femme ayant régné le plus longtemps sur l’Empire Russe.

Son règne est considéré comme l’Age d’Or de l’Empire Russe en raison de ses nombreuses réformes ayant eu un impact positif sur le peuple et sur la reconnaissance que la Russie obtint à la grandeur de l’Europe.

Le Palais d’Hiver – Musée de l’Hermitage

Situé à l’intérieur du Palais d’Hiver, lieu de résidence principale de la Dynastie Romanov, le musée de l’Hermitage est probablement le plus vieux musée du monde, fondé en 1764 par la Tsarine Ekaterina (Catherine) la Grande, grande amatrice d’art.

J’ai visité le British Museum de Londres, les Smithsonians de New York et Washington DC, le musée d’histoire naturelle de Mexico City et le Louvre de Paris, qui sont probablement les plus importants musées du monde. Aucun de ces musées n’est aussi grand et labyrinthique que l’Hermitage de Saint-Petersburg.

En marchant rapidement et en portant attention à seulement quelques pièces ici et là, il nous a fallu 6h pour faire le tour!

La Forteresse Pierre & Paul

Lieu de fondation de St-Petersburg, la forteresse n’a rien d’extraordinaire, mais offre de magnifiques points de vue sur la ville située de l’autre coté de la rivière.

La crypte de l’église au milieu de la forteresse, est le lieu de dernier repos de la plupart des Tsars ayant régné sur l’Empire Russe depuis Saint-Petersburg.

Peterhof – Le Palais de Peter le Grand

Château construit pour rivaliser de beauté avec Versaille (Paris), le Palais de Peter le Grand ne rivalise pas entièrement avec Versailles, mais son immense jardin en bord de mer n’a rien à envier à aucun palais.

La Ligne (de métro) Rouge

Inaugurée en 1955, la ligne rouge du métro de Saint-Petersburg est la 2ème plus vieille de Russie après celle de Moscou. Les 8 stations originales donnent l’impression de marcher à l’intérieur de palais.

Je décrirais St-Petersburg comme étant Paris, sans Tour Eiffel et sans l’Arc de Triomphe. En d’autres mots, magnifiques, mais un peu fade.

Entrée en douceur en Russie, en ayant commencé par la ville la plus européenne du pays, je m’attaquais désormais à des choses plus sérieuses.

Catégories : Russia
Publié par Nicolas Pare le 27 décembre 2018

Poster un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Remarque : Le HTML est autorisé. Votre adresse email ne sera jamais publiée.

Flux des commentaires