Aller au contenu principal

Épisode 144 – Ciudad de Mexico

Plus grande ville des Amériques!

3ème plus grande ville sur Terre (avec ses 24millions+ d’habitants)!

Fondée par le plus célèbre des conquistadors de l’histoire, sur les ruines de la capitale de l’Empire Aztèque!

Le coeur du Mexique!

Toutes ces affirmations décrivent une seule et même ville; Ciudad de Mexico… simplement Mexico pour les intimes!

CIUDAD DE MEXICO POUR LES NULS

Fondé vers l’An 1300 de notre ère, Tenochtitlan se situait sur une ile marécageuse, au beau milieu du lac Texcoco, à plus de 2000m d’altitude.

Depuis Tenochtitlan, les Mexihcah, compris Mexicano par les conquistadors, régnaient sur l’Empire Mexica. Les mexihcah allaient entrer dans la légende sous le nom d’Aztèques.

Fast Forward jusqu’au début du 16ème siècle, alors que les aztèques ont asservis toutes les autres cultures du centre du Mexique et règnent de manière sanguinaire sur leur Empire.

À la tête de cet Empire se trouve Moctezuma II, passé à la postérité sous le nom de Montezuma, le dernier et plus puissant des Empereurs Aztèques.

1519 – La 3ème expédition espagnole quitte l’ile de Cuba (l’avant poste espagnol) en direction du Nouveau Monde. À la tête de l’expédition se trouve un certain Hernan Cortes.

Après une brève « aventure » chez les mayas du Yucatan, Cortes reprend le large et jeter l’ancre à Veracruz, à moins de 300km de Tenochtitlan.

Évitant les nombreux embuches tendus par les aztèques, Cortes marche en direction de la Tenochtitlan. En chemin, il ne manque pas de faire le plein d’alliées parmi les nombreux ennemis des aztèques.

L’Empire Aztèque était basé sur un système féodale de terreur, où les peuples vaincus devenaient des vassals. Tout le monde détestaient les aztèques, mais ne pouvaient rien faire devant leur supériorité.

Cortes n’eut donc aucun problème à se faire de nouveaux amis!

8 Novembre 1519 – Cortes et ses hommes se trouve aux portes de Tenochtitlan.

D’un coté, l’Empereur d’une des nations les plus puissantes qui existait sur les Amériques. De l’autre, un conquistador qui avait rendez-vous avec l’Histoire.

Dans un geste des plus téméraires, Cortes fit prisonnier Montezuma… dans son palais… au milieu de la capitale.

1 Juin 1520 – Rien n’est moins sur (puisque plusieurs versions existent), mais Montezuma aurait été tué à coup de pierres par ses propres citoyens lors d’un discours publics…

Cortes et ses hommes luttèrent ensuite pour s’échapper de Tenochtitlan. Ils se réfugièrent chez leurs alliés indigènes où ils signèrent un pacte afin d’attaquer Tenochtitlan.

13 aout 1521 – L’Empire Aztèque tombait, Cortes s’emparait de Tenochtitlan au nom de la couronne espagnole et commençait la destruction des temples, drainait le lac entourant la cité… pour construire une ville nouvelle… qu’il baptisait Ciudad de Mexico.

Pour les amateurs d’histoire curieux d’en apprendre davantage sur l’Histoire rocambolesque du Mexique , veuillez-vous référer à mon Épisode Spécial – Il était une fois le Mexique!

LA CITÉ DES PALACES

Mexico, La Cité des Palaces comme on la surnomme, est un montre urbain en constante expansion. Au fil du temps, CDMX a absorbée toutes les villes qui se trouvaient dans sa périphérie. Résultat; il n’y a pas un seul centre-ville, mais bien des dizaines.

CENTRO HISTORICO

Le Centro Historico s’explore facilement à pied. Je recommande fortement de faire le Free Walking Tour avec Mexicoapie.com.

Zocalo – Plaza de la Constitucion

La Place Centrale de Mexico… 3ème place grande place publique au monde (après celle de Beijing et la Place Rouge de Moscou).

D’un coté, le Palacio Nacional, la résidence du président mexicain, qui fut construite sur le palais de l’Empereur Aztèque Montezuma.

De l’autre, la Catedral Metropolitana, plus grande église en Amérique Latine… très impressionnante de l’intérieur.

Fait inusité, le Zocalo est transformé en immense patinoire (glace) durant la période de Noël.

Pour les cinéphiles, la scène d’ouverture du film Spectre (James Bond) a été filmé dans le Centro Historico, et la scène avec l’hélicoptère est au-dessus du Zocalo.

À 2 pas du Zocalo se trouve les vestiges du Templo Mayor. Autrefois le bâtiment phare de Tenochtitlan, dédié aux Dieux de la Guerre et de la Pluie, les ruines du temple furent retrouvées par pur hasard lors d’excavation dans les années 70.

Un peu plus loin se trouve le Palace Correo, l’ancien bureau de poste. Jamais un bureau de poste n’aura été aussi bling bling… avec des murs couverts d’or. L’architecte en moi en a eu le souffle coupé.

Fin de la promenade avec un face à face avec le Palacio de Bellas Artes, bâtiment d’inspiration francaise, désormais un musée d’architecture.

Plaza Garibaldi / Mercado San Camilito

Vous en avez assez (on en a jamais assez) de manger dans l’un des nombreux (suculent & pas cher) kiosques qui pullulent un peu partout en ville au coin des rues? Le Mercado San Camilito est l’endroit tout désigné pour casser une grosse croute pour pas cher!

Le Mercado se trouve sur la Plaza Garibaldi. Si vous ne voyez pas de mariachis à cet endroit, c’est que vous n’êtes pas sur la Plaza Garibaldi!

À DISTANCE DE MÉTRO

Basilica de Guadalupe

Patronne de la ville de Mexico! Patronne du Mexique! Patronne de l’Amérique Latine! La 1ère Mexicaine! La Mère de tous les Mexicains! Reine du Mexique et Impératrice des Amériques! Toutes ces appellations désignent une seule et même personne; Nuestra Senora de Guadeloupe (Notre-Dame de Guadeloupe), aussi appelée Virgen de Guadalupe (La Vierge de Guadeloupe)… les noms que portent la Vierge Marie (la mère de Jesus) en Amérique Latine.

Selon la légende, une jeune femme, éblouissante de lumière, serait apparue à un indigène en 1531. Toujours selon la légende, elle disait se nommer Virgen de Guadalupe et ordonna la construction d’une église en son honneur!!!

La Basilica de Guadalupe était née!

Guadalupe est l’icône religieuse la plus importante en Amérique Latine, encore plus au Mexique. La Basilique de Guadalupe de Mexico est considérée comme le 3ème lieu catholique le plus visité au monde, après le Vatican et la cathédrale Notre-Dame-De-Paris… à Paris.

Bref, Guadalupe est hyper importante pour les latinos… et ils la célèbre en grand chaque 12 décembre.

Un conseil; n’allez pas visiter la Basilica le 12 décembre. On raconte que plus de 7 millions de pèlerins avaient fait le déplacement le 12 décembre 2015.

Bosque de Chapultepec

Je crois qu’il y a plus de vendeurs de cossins que d’arbres dans ce gigantesque parc aux airs de Central Park (New York)… seulement des airs puisque l’endroit n’est pas du tout photogénique.

Parmi toutes les villes sur Terre, seul Londres a plus de musées que Mexico. Si vous avez un seul de ces musées à visiter, arrêtez votre choix sur le Museo Nacional de Anthropologia au beau milieu du parc.

Le musée est réputé comme l’un des plus impressionnants au monde. Autant le bâtiment, orienté autour d’une grande place couverte par un impressionnant toit en porte-à-faux soutenu par une seule colonne centrale tel un parapluie, que les expositions, couvrant non seulement l’Histoire du Mexique, mais aussi l’Histoire de l’homme depuis nos origines lointaines avec les singes, valent le détour.

Ciudad Universitaria de Mexico (UNAM)

L’une des plus grande université au monde avec ses 200000 étudiants… aux bâtiments datant d’une autre époque (démodés), mais avec quelques perles d’architectures.

Museo Frida Kahlo

Frida Kahlo est probablement l’artiste mexicaine la plus célèbre de l’histoire (vous savez, celle qui avait un seul sourcil).

La maison dans laquelle elle vivait, la Casa Azul, est désormais un musée où sont exposé plusieurs de ses oeuvres.

Xochimilco – Le Venise du Nouveau Monde

Véritable jardin d’éden, Xochimilco, qui veut dire « là où les fleurs poussent » est un vestige de ce à quoi les environs du lago Texcoco pouvaient ressembler au temps des aztèques et de Tenochtitlan. L’endroit est une série d’iles construites par l’homme avec des cages en bois remplis de terre. Au fil du temps, les racines ont poussées et la terre s’est solidifiée pour former des iles à part entière.

Cette cité jardin flottante fut inscrite au Patrimoine de l’UNESCO comme témoin du Mexique pré-colombien.

EXCURSION D’UN JOUR DEPUIS MEXICO

Teotihuacan – La Cité des Dieux

Bienvenue dans l’une des plus grandes cités jamais construite sur les Amériques avant l’arrivé des européens; la Cité Empire de Teotihuacan.

Surnommée la « Cité des Dieux », sa construction remonte à l’An 300 Avant JC et la cité comptait sur plus de 150000 citoyens à son apogée.

Selon la légende, c’est (ni plus ni moins) à cet endroit que les Dieux auraient créé l’Homme…

Pendant plusieurs siècles, la Cité Empire régna sur le centre du Mexique. Comme toutes les grandes civilisations de l’histoire, elle allait finir par tomber, au 8ème siècle, longtemps avant l’arrivé des conquistadors.

Par la suite abandonnée, Teotihuacan demeura un important lieu de pèlerinage pour les cultures dominantes après elle (Toltec & Aztèque).

Situé à moins de 50km de la capitale, Teotihuacan est une excursion d’un jour à ne pas manquer lors d’un séjour à Mexico City.

Le site tourne autour de 2 pyramides; la Piramide del Sol & Piramide de la Luna.

Piramide del Sol

La Pyramide du Soleil impose le respect. Construite au 1er siècle de notre ère, et autrefois entièrement peinte en rouge, c’est l’un des plus gros tas de pierres que j’ai vu dans ma vie!

Bâtiment phare de Teotihuacan, la pyramide fait plus de 70m de haut, étant du même coup le plus haut bâtiment pré-colombien jamais construit sur les Amériques.

Les 248 marches pour atteindre le sommet donneront quelques frayeurs à plusieurs!

Piramide de la Luna

À l’autre extrémité du site se trouve la Pyramide de la Lune, plus petite, mais plus belle.

J’avais beaucoup d’appréhensions négatives envers Ciudad de Mexico; trop grande, dangereuse, polluée, etc. Le constat fut tout autre; j’ai adoré mon séjour dans la capitale mexicaine au ooint ou Mexico est probablement ma grande ville préférée en Amérique Latine.

Les places publiques abondent, il y a des arbres dans toutes les rues, si bien qu’on ne se sent jamais étouffé. Il fait bon marcher dans la mega cité.

Au pire, les 12 lignes de métro que compte la ville vous conduiront partout où vous voulez pour moins de 25cent la run.

Cela fait maintenant plus de 1 mois que je suis au Mexique. Le constat est clair!

Je ne m’attendais pas, mais pas du tout, à trouver un pays comme cela!

Les médias nord-américains contribuent à te donner une image/réputation de pays dangereux et de parents pauvres de l’Amérique du Nord, mais la réalité est tout autre.

Le pays des frijoles (fèves), du chili et du mais a une histoire riche, des gens fiers, de superbes villes coloniales & modernes, de hautes montagnes, des désert, etc.

Grace à toi Mexique, je sais enfin différencier Tacos, Burritos, Quesadillas, Empenadas, Fajitas & Enchiladas… tout cela agrémenté d’une forte dose de chili!!!

(Au Mexique, un jour sans chili est comme un jour sans soleil!)

P.S. I – Le Tacos al Pastor est probablement le met le plus authentique provenant de Mexico City. Comble de l’ironie, ses origines sont arabes. Il y a plus de 100ans, une large communauté libanaise émigra à Mexico, emportant avec elle les shawarma et falafel de ce monde.

À l’origine fait avec de la viande de chèvre/agneau, les mexicains se sont approprié la tradition… ont changé la viande pour du porc (interdit dans la culture musulmane), si bien qu’on peut voir de gros morceau de porc rôtir à l’extérieur des Taquerias un peu partout.

Publié par Nicolas Pare le 11 décembre 2017

Poster un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Remarque : Le HTML est autorisé. Votre adresse email ne sera jamais publiée.

Flux des commentaires