Aller au contenu principal

Épisode 110 – L’Utopie Brasilia et Chapadas Dos Veadeiros

Fraichement sorti d’un bus de nuit en provenance de Rio, nous étions en direct de Brasilia, ville souvent qualifiée de « froide »… même s’il fait horriblement chaud et humide. 


L’UTOPIE BRASILIA


Quand le Brésil est devenu une démocratie en 1880, il fut stipulé dans la constitution que Rio de Janeiro ne serait pas la capitale permanente du pays, qu’une capitale plus au centre du pays serait un jour crée.
Un terrain parfait fut localisé dans la jungle au début des années 50, le design et les travaux débutèrent en 1956, pour que la ville soit inaugurée en 1960.
Brasilia, la nouvelle capitale du Brésil, était née… un endroit que tout architecte qui se respecte doit voir un jour. 
Vu des airs, la ville ressemble à un oiseau. Tous les bâtiments phares ont été désignés par le célèbre Oscar Niemeyer, apôtre de Le Corbusier, assurément l’architecte sud américain le plus célèbre de l’histoire.
Verdict? (mon humble avis)
Bienvenue au Royaume du béton à outrance! L’endroit illustre le meilleur et le pire de l’architecture moderne; 

– trame urbaine un peu trop rigide. L’endroit ressemble à une ville fantôme avec tous les grands espaces inutilisés.

– Trop de béton, trop froid, pas assez d’humanité. 
Heureusement, il y avait le bâtiment du « Congrès National du Brésil »… une merveille. 



CHAPADA DOS VEADEIROS
Direction les Chapada dos Veadeiros. Situé 230km au nord de Brasilia, cette région, inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, est réputé comme étant l’une des forêts les plus anciennes et diversifiées de la planète.
Les astronautes mentionnent souvent que cette partie de la jungle est l’endroit le plus brillant sur Terre vu de l’espace. C’est dû à son sol rocheux, principalement fait de crystal de quartz, qui réfléchit la lumière tel un miroir. 
À ce sujet, les natifs du coin attribuent à l’endroit des pouvoirs mystiques. Certains vont jusqu’à dire que des UFO fréquentent l’endroit régulièrement. 
Peu importe…
Une voiture est essentielle pour visiter l’endroit puisque plus d’une centaine de km peuvent séparer les différents sites. 
Si il y a bien un pays en Amérique du Sud où je ne pensais jamais louer une voiture, c’est bien au Brésil… et pourtant… c’était maintenant chose faite. Je pouvais maintenant me targuer d’avoir conduit sur tous les continents de la planète (sauf l’Antarctique).
Nous avions loué le plus petit véhicule possible… que nous allions utiliser comme un 4×4 sur des routes de terre défoncées et boueuses. 


Juste la route pour se rendre au Chapada depuis Brasilia valait le détour. Les paysages rural, alliant jungle et plaines agricoles, avaient de multiples teintes de vert, jaune et rouge… ce qui n’était pas sans me rappeler le Madagascar. 
Avec 2 jours pour visiter les lieux, il fallait faire un choix parmi la dizaine de sites à voir;
Cachoeiras (chutes) Almécégas I & II




Mirante da Estalla

Un super Mirador pour admirer le coucher du soleil au-dessus de la jungle… et pour dormir à l’abri des regards indiscrets dans la voiture…



Mirante da Janela

Une superbe randonnée de 3h jusqu’à un promontoire rocheux dominant la vallée. 3h de trek 



Cachoeiras Couros

Après avoir négocié une route de terre de sur plus de 40km, une courte randonnée nous permet de s’enfoncer dans un superbe canyon où l’eau dévale violemment les parois rocheuses.



De retour à Brasilia, nous déposions la voiture, et sautions dans un bus…
Au Revoir Goodbye Brasilia… may i never see you again

Publié par Nicolas Pare le 16 mars 2017

Poster un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Remarque : Le HTML est autorisé. Votre adresse email ne sera jamais publiée.

Flux des commentaires