Aller au contenu principal

Épisode 148 – Istanbul + Cappadocia; Entre Asie et Europe + Passé et Présent + Islam et Christianité

***PHOTOS À VENIR***

Merhaba (Bonjour en Turk)!

Petite confession pour commencer; mes attentes envers Istanbul et la Turquie étaient quasi nulle. Avec toute la mauvaise presse répandu par les médias internationaux à son propos, je m’attendais au pire. Le sceptique en moi aura été plus que confondu. Le gouvernement turk est loin d’être parfait, mais les turks sont un peuple fier et (surtout) hyper sympathique.

Peu de ville encore existante peuvent se targuer d’avoir été fondée il y a plus de 2500ans, d’avoir été la capitale de 3 Empires, et d’être située à cheval entre l’Europe et l’Asie.

Traversée par le détroit de Bosphore, reliant la Mer Noire (au Nord) à la Mer de Marmara… qui se jette dans la Méditerranée (au Sud), Istanbul est séparée en 2 partie distincte, chacune sur son continent; Istanbul Europe et Istanbul Asie.

PARTIE 1 – ISTANBUL ET LA TURQUIE POUR LES NULS

C’est peut-être un peu trop simpliste, mais l’histoire de la Turquie peut se résumer à l’histoire d’Istanbul jusqu’au début du 20ème siècle. Je parlerais donc principalement d’Istanbul dans la prochaine section.

La presque totalité du centre et de l’ouest de la Turquie faisait parti intégrante de l’Empire Grec dès le 7ème siècle AVANT JC. Plusieurs vestiges de l’antiquité grec sont en terre Turque. Les 3 plus célèbres;

⁃ La ville mythique de Troy (il n’en reste quasi rien),

⁃ La bibliothèque d’Éphèse,

⁃ Le Mont Nemrut.

Istanbul fut fondée sous le nom de Byzance (Byzantium) quelque part dans les environs de l’An 700 AVANT JC.

L’ensemble du territoire fit incorporé à l’Empire Romain vers l’An 200 AVANT JC.

Vers l’An 300 APRÈS JC, l’Empire Romain était déchiré entre 2 co-Empereurs. Vers l’An 324, l’un d’eux sorti victorieux; l’Empereur Constantin 1er, ou Constantin le Grand, 34ème Empereur Romain, celui qui fit de la religion catholique la religion officielle de l’Empire Romain (on se rappellera que quelques siècles plus tôt, les catholiques étaient jetés dans l’arène pour nourrir les lions).

À cette époque, la partie « traditionnelle » de l’Empire Romain (Rome, Italie, France, etc.) était perdue aux « barbares ». L’Empire Romain se concentrait dorénavant dans l’Est de la Mer Méditerranée.

En l’An 330, Constantin fit de Byzance la nouvelle capitale de (ce qui restait de) l’Empire Romain, et rebaptisa la ville Constantinople (aussi connu sous le nom de Constantinopolis ou Nova Roma)

À sa mort, Constantin sépara son Empire entre ses fils, ce qui aura comme conséquence de créer l’Empire Romain de l’Est et de l’Ouest. L’Empire Romain de l’Est, avec comme capitale Constantinople, devint officiellement l’Empire Byzantin en l’An 395 pour se distance de l’autre Empire Romain. Dès lors, l’Empire Byzantin fleurit pendant encore 1 millénaire, tandis que l’Empire Romain de l’Ouest disparu de l’histoire vers l’An 480. Durant le 1er millénaire de notre ère, Constantinople fut la grande ville d’Europe.

Au 14ème siècle, le destin de Constantinople et de l’Empire Byzantin allait basculer. Après un siège de 43jours sur Constantinople, l’armée du Sultan Mehmed II entrait dans Constantinople. L’Empire Byzantin n’était plus! L’Empire Ottoman (musulman) prenait le contrôle et faisait de Constantinople la capitale de son Empire. Peu à peu, la grande ville catholique devint une grande ville musulmane.

Constantinople continuait de prospérer sous le règne Ottoman. Au 16ème siècle, ses 700000 habitants la classait 2ème plus grande ville sur Terre derrière Beijing.

Comme ses 2 principaux alliées de la 1ère Guerre Mondiale, l’Allemagne et de l’Empire Austro-Hongrois, l’Empire Ottoman en sortait grand perdant. En 1918, l’Empire Ottoman cessait d’exister et Constantinople était occupé par les Alliées. En 1923, la République démocratique de Turquie naissait. Ankara, une ville au centre de la Turquie devenait de facto la capitale du nouveau pays. Dès lors, Istanbul perdait à jamais son importance politique. Depuis 1928, le nom Istanbul, nom aux origines grecs et utilisé par les habitants du coin depuis des millénaires, supplantait officiellement le nom Constantinople. La page était définitivement tournée sur les Empires Byzantin et Ottoman.

Istanbul 2018 est une ville cosmopolite de plus de 10 millions d’habitants.

Imaginez un peu. En Amérique du Nord on considère la ville de Québec comme étant historique. Québec fut fondée en 1608. En 1608, Istanbul existait déjà depuis 2000ans et avait été la capitale de l’Empire Romain, puis Byzantin, puis Ottoman.

PARTIE 2 – ISTANBUL EN 5 TEMPS

La Corne d’Or & Hagia Sofia

La vieille ville d’Istanbul, le Constantinople du moment où les Ottomans ont prit le contrôle de la ville au 14ème siècle, se trouve du coté européen sur la Corne d’Or, une petite péninsule avançant dans la mer de Marnama à la jonction du détroit de Bosphore.

Comprenant plusieurs reliques datant de pas mal toutes les époques, le joyaux d’entre tous est assurément Hagia Sofia (Ayasofia). Construite en l’An 524, Hagia Sofia fut la plus grande cathédrale du monde lors du 1er millénaire de notre ère. De nos jours, le nom Sofia est un prénom couramment utilisée, mais à l’époque il signifiait Sagesse. Hagia signifiant Divine, Hagia Sofia signifie donc Sagesse Divine.

Dès les premières heures de la conquête ottomane, Hagia Sofia ne fut pas détruite, mais converti en mosque. Depuis 1935, Hagia Sofia a cessé d’être une mosque pour devenir un musée.

Vieux Bazar

Fermez votre cellulaire et perdez vous dans les multiple allées de ce Bazar. Portez une attention particulière à la date d’ouverture des boutiques. Certaines ont ouvertes leurs portes au 15ème siècle!!!

Le Détroit de Bosphore et la Forteresse de Rumili

Le Détroit de Bosphore est ce fleuve qui sépare l’Europe de l’Asie, tranchant du même coup Istanbul en 2 parties bien distinctes. Une superbe prommenade est aménagée sur le bord du Bosphore sur pas mal toute la distance du coté Europe et sur une petite portion du coté Asie.

Je recommande fortement de sauter dans le bus E25, à partir de la station Kabatas, descendre à la Forteresse Rumili, visiter cette magnifique Forteresse, et marcher pour revenir au centre-ville.

Construite en 1452 par les ottomans durant le siège de Constantinople pour contrôler la circulation sur le Bosphore, la forteresse de Rumili est la 2ème plus vieille construction ottomane de la région.

Il faut être très en forme pour faire le tour de cette impressionnante forteresse (toute en montée et descente), mais vous récompensé de superbes vues.

Kebae et Cie.

La nourriture est super abordable partout en ville. Il vous en coutera moins de 2.5$ pour un gros kebab et une boisson. Vous voulez vous gâter avec en repas plus élaborée. Il vous en coutera moins de 10$ par personne.

Istanbul à Pied et en Ferry

Istanbul est une ville super facile à explorer à pied et en transport en commun.

Tram, bus, train, metro, ferry, name it, Istanbul offre une variété inégalée de transport en commun, et ils sont super user-friendly en fonctionnant avec la même carte.

C’est bien simple, si vous ne prenez pas au moins 1 ferry durant votre séjour à Istanbul, c’est que vous n’êtes pas à Istanbul. Au minimum, il est impératif que vous preniez le ferry Besiktas @ Uskudar pour ensuite marcher sur la superbe promenade allant vers la Maiden Tower à partir de Uskudar.

Petit bémol avant de remettre à Istanbul la palme de ville eco-responsable; bien que la ville soit très propre, le recyclage semble inexistant!

PARTIE 3 – CAPPADOCIA; PAS POUR LES LÈVE TARD

Il y a de forte chance que si vous avez déjà vu des images de la Turquie, ce soit des photos de Cappadocia!

Minuit – Aéroport de Kayseri

Fraichement sorti d’un avion en provenance d’Istanbul, je sautais dans ma voiture de location et me dirigeait à Cavusin 70km plus loin. Sur la place déserte du village, sans réservation, je tombais sur un proprio d’hôtel encore debout et assez gentil pour me faire un deal de milieu de nuit.

À 07.00, j’étais déjà debout au sommet de la colline du village, colline étant du même coup un ancien chateau forteresse creusé à même le rock.

Sans trop savoir comment ça a bien pu commencer, la région est fameuse pour ses lever de soleil en montgolfières. Je n’allais pas payer le gros prix pour monter à bord d’un d’entre-eux, mais allais profiter du spectacle avec un ciel peuplé de centaine de ballons.

Sans aucun doute le 2ème plus beau lever de soleil avec des montgolfières que j’ai vu. Bagan au Myanmar reste solidement en 1ère position.

Les Vrais Pierrafeu!

Limiter la Cappadocia à un lever de soleil avec des ballons serait une grave erreur!

La célèbre émission de télévision Les Pierrafeu aurait en fait pu être une télé-réalité tournée en Cappadocia!

La région est parsemée de formations rocheuses pour le moins atypiques. Celles-ci pointent vers le ciel tels des cheminées de pierre pouvant s’apparenter à de gigantesques fourmilières.

Depuis la nuit des temps et jusqu’à il n’y a pas si longtemps, les habitants du coin vivaient dans des « maisons » creusées à même la roche, ou littéralement dans des villes souterraines. Certains de ces complexes sous-terrains pouvaient habiter des milliers d’habitants.

Plusieurs hotels du coin proposent de dormir dans des chambres creusées dans le rock et il est possible de visiter certaines de ces villes sous-terraines.

Ville Sous-Terraine de Derinkuyu

La ville de Derinkuyu est réputée comme la plus imposante / impressionnante. En arrivant sur les lieux, rien ne laisse présager de l’ampleur du complexe. Seul une petite ouverture est visible hors sol. Il est possible d’explorer 4 niveaux et de descendre jusqu’à 40m de profondeur dans ce complexe labyrinthique qui habitait autrefois plus de 10000 habitants, comprenait plus de 18 niveaux et était profond de 85m.

Malgré tous mes voyages, je n’ai jamais vu rien de tel. De très étroit corridors/escaliers relis les différents niveaux composées de grandes salles où l’on peut facilement se tenir debout.

Claustrophique s’abstenir! Pour les autres, c’est un must!

Goreme

Pour le meilleur est pour le pire, il est quasi impossible d’aller en Cappadocia sans passer par Goreme. Vous ne verrez pas de ville comme ça ailleurs dans le monde. Goreme se trouve au coeur d’une vallée comprenant une grande concentration de cheminées rocheuses. Les bâtiments sont construits dans/autour de ces cheminées.

Même en ayant un super sens de l’orientation (comme moi), vous aurez besoin de la carte située au milieu du village, identifiant tous les hébergements, pour trouver votre hotel. Oui les rues de Goreme sont labyrinthiques, mais c’est surtout que les 200+ hôtels ont quasi tous une variante très similaire du même nom. Il y a 80% de chance que le mot « Cave » s’y trouve.

Tenez-vous le pour dit, Goreme est tout sauf authentique. TOUT tourne autour du tourisme. 95% des bâtiments sont soit des restaurants / hôtels / agences de voyage. La construction effrénée et sans planification apparente est déjà en train de ruiner la beauté des lieux.

Uchisar Via Guvercinlik Vadisi

Alors que Goreme est blottis au fin fond de la Cappadocia, Uchisar domine la région.

De loin, Uchisar ressemble à une grosse roche. En réalité, Uchisar est une grosse roche / chateau forteresse / village. La montagne est un gruyère de haut en bas. On ne parle pas de simple trous dans la roche, mais de véritables appartements comprenants plusieurs pièces et reliés par un réseau de corridors / escaliers. Plaisir fou garanti à explorer les lieux!

Située à 4km de Goreme, évitez de prendre la route. Enfilez plutôt vos chaussures de marche et arpentez la Guvercinlik Vadisi (La Vallée des Pigeons). Le nom Pigeon fait référence aux « maisons » creusées dans les parois de la vallée (des nid à pigeons).

Ihlara Vadisi

Un dicton veut qu’un voyage en Cappadocia soit incomplet si on ne se donne pas la peiner de visiter Hilara Vadisi (La Vallée de Ihlara). Je suis 100% d’accord avec ce dicton.

Surnommée La Perle de Cappadocia, la vallée de Ilhara est un profond canyon s’apparentant à un oasis en plein désert; la Cappadocia est une région relativement aride, tandis que le canyon de Ilhara est tout vert.

En plus d’être un véritable régal pour les yeux, la vallée fut habitée par des centaines de moines catholiques entre le 4ème et 12ème siècles de notre ère. Ceux-ci y ont creusé plus de 105 grottes / églises. Plus d’une demi-douzaine sont de véritable oeuvres d’art.

Ne manquez pas de visiter la Nécropoles de St-George. Situé en surplomb de la vallée, l’endroit offre un super panorama et comprend plusieurs vieilles fresques extrêmement bien conservées. L’église Dark Castle vaut aussi le détour.

Un dernier lever de soleil et je prenais la route pour l’aéroport.

P.S. Turquie

+ Les signes d’arrêt STOP sur la route sont écrits DUR

+ KALESI veut dire Chateau en Turk. Pour les fans de Game of Throne, vous remarquerez une similitude frappante avec le KALEISI

+ Kebab s’écrit en fait KebaP

+ Dire à un turk qu’il est arabe reviendrait à dire à un Irlandais (sauf pour l’Irlande du Nord) qu’il est anglais (vient du Royaume Uni). Les Turques sont majoritairement musulmans, mais pas arabes. La Turquie ne fait pas parti du Moyen Orient et les turks ne parlent pas l’arabe, mais le turk

Catégories : Turquie
Publié par Nicolas Pare le 23 novembre 2018

Poster un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Remarque : Le HTML est autorisé. Votre adresse email ne sera jamais publiée.

Flux des commentaires