Aller au contenu principal

Épisode 152 – Wien (Vienne); La Cité Impériale

Guten Tag (bonjour) de Wien, nom original en allemand pour désigner Vienna / Vienne.

Ville de Mozart, bien qu’il soit née à Salzburg, ville d’adoption de Beethoven, pas le chien l’autre, et du philosophe Sigmund Freud, bien qu’il soit natif de Rep Tchèque, La Cité Impériale, surnom qui va comme un gant à la capitale de l’Autriche, était le coeur des anciens Empires d’Autriche et Austro-Hongrois.

VIENNE & L’AUTRICHE POUR LES NULS

Passé comme présent, pour le meilleur et pour le pire, l’Autriche et l’Allemagne sont des nations soeurs parlant le même language et partageant une culture similaire.

Après avoir été une province de l’Empire Romain jusqu’au 6ème siècle de notre ère, le territoire composant aujourd’hui l’Autriche fut incorporé à l’Empire Bavarii (Bavaria), royaume situé au sud de l’Allemagne actuelle.

Vers l’an 995, la majorité du territoire autrichien était annexée au nouveau mini royaume de Ostarrichi, royaume soeur de Bavarii. Le royaume fut renommé « Austria » lorsque le langage latin fut adopté quelques décennies plus tard. Les mots Ostarrichi et Austria signifient « À l’Est de… », comme dans « À l’Est de… Bavaria ».

Devenu un important centre de commerce en Europe Centrale au 11ème siècle, c’est véritablement en 1276 que le Royaume d’Autriche devint un joueur majeur en Europe. L’An 1276 marquait le début de la Dynastie des Hapsburg (Hofburg). Depuis Vienne, la célèbre famille allait régner sur l’Empire Autrichien pendant presque 650ans, tout en « fournissant » des rois & reines partout en Europe.

Le règne des Hapsburg ne fut cependant pas un long fleuve tranquille; Vienne fut assiégée par l’Empire Ottoman en 1529 et 1683, et fut capturée par Napoléon 2 fois au tournant des années 1800.

En 1867, alors que la grogne montait à Budapest (ancienne capitale du royaume autonome de Hongrie, ayant longtemps été sous l’emprise des ottomans, et désormais incorporée à l’Empire d’Autriche), la monarchie autrichienne décidait de partager le pouvoir. Le royaume allait désormais avoir 2 capitales (Vienne et Budapest), 2 monarchie, 2 gouvernements et 1 grande armée. L’Empire Austro-Hongrois était née!

À son apogée, le royaume Austro-Hongrois comprenait 52 millions d’habitants et s’étendait en Rep. Tchèque, Slovaquie, Hongrie, Slovénie, Croatie, Bosnie, Serbie, en Transylvanie (faisant aujourd’hui parti de la Roumanie) et une portion de l’Italie, de la Pologne et de l’Ukraine.

En 1914, l’assassinat de l’Archiduc Franz Ferdinand, héritier du trône Austro-Hongrois, par un mouvement séparatiste serbe, précipitait l’Europe dans la Grande Guerre.

En 1916, au beau milieu de la guerre, le Kaiser (Roi) Franz Joseph mourait de vieillesse après un règne de 68 ans. Vous ne connaissez peut-être pas Franz Ferdinand, mais vous avez assurément déjà entendu parler de sa femme, la reine Elizabeth. Surnommée Sisy (Sissi) et réputée comme la plus belle femme du monde au 19ème siècle, elle fut assassinée en Suisse quelques années plus tôt.

En 1918, l’Empire Austro-Hongrois sortait vaincu de la Grande Guerre. La Dynastie des Hapsburg prenait officiellement fin et le royaume cessait d’exister. La République d’Autriche était proclamée, amputée de la Hongrie, de la Yougoslavie et de la Czekoslovakie.

En 1938, l’Allemagne s’emparait de l’Autriche. Le pays cessait d’exister de 1938 à 1945. À l’époque, une large proportion des autrichiens soutenaient l’annexion à l’Allemagne et supportaient les politiques nazis. Hitler lui-même était autrichien.

En 1955, à la fin de l’occupation Alliés et Russe, l’Autriche fut à nouveau reconnu comme un état indépendant. L’une des conditions du retrait russe était que le pays jurait de ne plus jamais s’annexer à l’Allemagne et de toujours rester neutre en cas de futures guerres. C’est donc dire que contrairement à tous ses voisins immédiats, l’Autriche ne se retrouva pas derrière le Rideau de Fer et ne connu pas le régime communiste.

WIEN / VIENNA 2018

À quoi pensez-vous quand vous pensez à Autriche?

Aux montagnes!!!

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le territoire de l’Autriche n’est pas entièrement tapissé de montagnes. Les montagnes commencent dans le centre, mais se situent essentiellement dans l’ouest. C’est ainsi que les environs de Vienne, à l’extrême est, sont hyper plat.

Il n’y a pas à dire, même si Vienna fut lourdement bombardée par les Alliées durant la 2ème Guerre Mondiale, au point de n’être qu’un tas de décombres en 1945, la vieille ville de Vienne est un musée à ciel ouvert. Le beau de toutes les époques cohabites, surtout le beau de la renaissance. On dirait que chaque recoin, chaque détour, chaque petite rue de la vieille ville cache un trésor.

Chateau des Hapsburg

Le chateau des Habsburg, sans aucun doute la pièce de résistance de la vieille ville, est G I G A N T E S Q U E.

Historiquement beaucoup important que le chateau de Versailles, le chateau fut la résidence officielle de la monarchie pendant toute la dynastie. Chacun des monarque y a ajouté sa touche personnelle et chacune des ailes reflète le style architectural de l’époque à laquelle elle fut construite.

Ces multitudes ailes sont aujourd’hui une multitude de musées.

Le Palais Schonbrunn

En périphérie de la ville, le Palais Schonbrunn est aussi un incontournable. Résidence de la reine Sisi, l’immense jardin n’a rien à envier à Versailles.

Catégories : Non classé
Publié par Nicolas Pare le 8 décembre 2018

Poster un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Remarque : Le HTML est autorisé. Votre adresse email ne sera jamais publiée.

Flux des commentaires