Aller au contenu principal

Épisode 26 – Brunei; le dernier royaume

Septembre 2013

20130914_103937 copy

Levez la main ceux qui avaient déjà entendu le mot « Brunei » avant d’entamer la lecture de cet épisode?

Bon, maintenant gardez la main levé ceux qui savaient que c’était un pays… en Asie du Sud-Est… sur l’île de Bornéo… ancien empire très puissant… désormais enclavé dans la Malaisie sur le bord de la mer de Chine?!?

Mmmmm… c’est bien ce que je pensais…

On va être bien franc, la seule chose qui nous a incité à aller faire un tour au Brunei est qu’on trouvait ça con d’être tout près et de ne pas aller y faire un tour. En d’autres mots, on voulait simplement pouvoir dire qu’on y avait posé les pieds afin de pouvoir s’en vanter après.

Ne vous inquiétez pas, je ne vous laisserez pas en reste… avant la fin de cet épisode, vous en saurez un peu plus à propos de ce pays minuscule dont le slogan est « Adobe of Peace (un havre de paix) » et qui se targe d’être le pays musulman le plus ouvert d’esprit sur la planète.

Commençons donc l’épisode avec le désormais traditionnel bourrage de crane…

Très petit pays de 400 000 habitants, le Brunei n’est plus l’ombre du grand empire qu’il a déjà été autrefois… nous en reparlerons à la fin de l’épisode… mais représente tout de même la plus vieille monarchie de toute la planète. Celle-ci est plus vivante que jamais… comprendre qu’elle a encore tous les pouvoirs, contrairement à celle d’Angleterre par exemple. Le Sultan (roi) représente l’autorité suprême dans tous les domaines.

Géographiquement parlant, sa situation est pour le moins particulaire; le pays est complètement entouré par la Malaisie et se trouve sur une petite section de terre sur le bord de la mer de Chine.

Économiquement parlant, le pays est EXTRÊMEMENT RICHE grâce au pétrole. Contrairement à Dubai, qui exhibe sa richesse à en devenir indécent et dont seule une élite en profite alors que le peuple crève de faim, le Brunei est plutôt sobre (ils ne construisent pas de bâtiments flamboyants pour montrer qu’ils sont riches) et tous les habitants en profitent. En effet, chacun d’entre-eux a une assurance santé/médicaments gratuite, accès à l’école gratuitement, peu importe le niveau d’éducation, et tous les installations sportives, musées, etc. sont… gratuits. Si bien que la pauvreté n’existe pratiquement pas ici. Trop beau pour être vrai… je vais même en rajouter; les plus pauvres reçoivent une allocation pouvant aller jusqu’à 1000B$ par mois… ce qui est beaucoup d’argent.

Bon… je vois déjà certains d’entre-vous partir en peur; « si eux peuvent avoir accès à tous ces services gratuitement, pourquoi pas nous ». Arrêtez tout de suite votre démagogie… vous oubliez quelque chose d’important; EUX ont décidé de profiter de leur richesse (le pétrole)… EUX ont donc de l’argent et non des dettes par-dessus la tête… EUX ne sont pas un peuple de pissou qui se cache derrière de foutus moratoires à chaque fois qu’un projet pourrait contribuer à la richesse collective… EUX ne pensent pas que le terme « développement des richesses » signifie automatiquement « on va bousiller l’environnement » (au contraire, environ 80% du territoire du pays est une jungle laissée à l’état vierge)… EUX ne sont pas menottés par les syndicats quand ils veulent apporter tout changement qui ferait assurément mal à court terme, mais qui serait bénéfique à moyen/long terme…

Bon, je crois que je me suis perdu en cours de route… mais ça fait du bien héhé.

Tout cela est beaucoup trop beau… je vais encore en ajouter…

Comme je le disais dans mon introduction, le Brunei se décrit lui-même comme le pays musulman le plus ouvert de la planète.

Malgré le fait qu’ils soient des musulmans très pratiquants, rare sont les hommes portant l’habit, le chapeau blanc et la longue barbe typique à l’image qu’on se fait des musulmans et peu de femme portent le voile. C’est une société très très souple de ce coté.

De plus, les musulmans d’ici (et j’inclus ceux de la Malaisie) sont très ouvert et respectueux des autres cultures. En fait, ils ne comprennent pas comment les musulmans du Moyen Orient peuvent aussi mal interpréter le Coran (le livre sacré des musulmans). Selon eux, le Coran incite essentiellement à l’entraide (à aider son prochain) et à respecter/aimer tous les êtres vivants (musulmans et non musulmans).

Le joyau de cette couronne est sans aucun doute la capitale et plus grande (seule) ville du pays… qui compte plus de la moitié de la population du Brunei… j’ai nommé Bandar Seri Begawan, communément appelé BSB ou Bandar… j’aime mieux BSB.

Pour citer Roark à propos de BSB « Everywhere you look, it’s like a postcard (Peu importe où on pose notre regard, on dirait un décor de carte postale) »… et il avait entièrement raison.

Pour être plus précis… et pour cette fois paraphraser Roark, on dirait que BSB ressemble vraiment à un royaume… comme on pouvait en voir au Moyen-âge, mais version 21ème siècle; un Roi très puissant qui règne sur son peuple depuis son immense et TRÈÈÈÈÈS LAID château (tout en béton, gigantesque… de l’architecture moderne à son pire) un peu en retrait de la ville.

Cependant, tout n’est pas nécessairement rose ici. L’alcool et fumer sont strictement interdits sous risque d’amende sévère (les étrangers peuvent boire, mais pas dans les lieux publics et ils doivent l’apporter de l’extérieur du pays… pas plus de 2 bouteilles). Cela n’a pas toujours été le cas… Il y a 28 ans, l’alcool était légal au Brunei. C’était même l’endroit le moins cher de tout Borneo… même que plusieurs personnes convergeaient ici la fin de semaine pour boire… et malheureusement foutre le bordel. Après quelques incidents fâcheux, le Sultan a décidé de fait interdire complètement l’alcool dans tout le pays. Pendant longtemps, bons nombres de bars clandestins ont continués de vendre de l’alcool illégalement, mais ils ont fini par tous être démantelés. En fait, un musulman qui est trouvé en train de boire se verra remettre une contravention de 500B$ (beaucoup d’argent). Le plus drôle dans tout cela, c’est que s’il tente de se débarrasser de sa bière en la lançant dans l’eau ou sur le sol, il se verra remettre une contravention de 1000$ pour avoir pollué l’environnement (un règlement interdit de jeter des choses par terre/dans l’eau). J’ai dit que le Brunei était un pays très propre?

Cela dit, je serais prêt à gager un petit 2$ (du Brunei, pas US) que le Sultan a un salon privé, à quelque part dans son gigantesque château, rempli de meilleurs breuvages des Dieux.

Je fini de dégonfler la baloune de ce véritable paradis sur Terre que j’avais bâti plus tôt avec une dernière information qui nous a troublé moi et Roark…

Nous avons appris que les garçons… ET les filles… doivent être CIRCONCIS. Vous saviez qu’une fille pouvait être circoncise?!? Moi non… bon, je n’entends aucunement à rire avec ce sujet parce que la circoncision féminine réfère vraisemblablement à l’excision… mais nous n’avons pas été en mesure d’avoir plus d’information; à qui veux-tu demander cela?!? « Hey jeune fille, es-tu circoncise?!?… et disons que je n’ai pas vraiment envi d’en savoir plus non plus.

En revanche, peu importe ce qu’ils font… j’ai une petite idée de ce qu’ils peuvent faire… je considère cela comme étant un rituel barbare complètement dépassé qui témoigne qu’il y a du chemin à faire pour atteindre l’égalité Homme – Femme. Et je ne veux entendre personne penser « ouais mais si on fait cela au garçon, c’est normal de le faire aussi au fille »… d’une part, si quelqu’un pense vraiment comme cela, je vous conseille de vous renseigner un peu plus sur le sujet avant de le dire tout haut… et d’autre, je peux comprendre que pour une question d’hygiène on le fasse aux garçons… mais l’argument ne tient pas la route pour les filles et c’est une pratique complètement inadmissible.

Bon… je crois avoir fait le tour du sujet 2-3 fois… cessons la leçon d’histoire et passons à l’histoire…

IMG_8377

Après avoir quitté à reculons… non ce n’est pas parce que nous étions encore pompette… l’île de Labuan, endroit où nous étions à la fin du dernier épisode et où moi et Roark avions recommencé à profiter des plaisirs du 9ème art (l’alcool), nous avons mis le cap sur le Brunei via un speedboat (bateau rapide).

À peine sorti du ferry, nous faisions la connaissance de Hugo et Laure, couple de français qui allait devenir nos compagnons de voyage l’instant de quelques jours…

20130915_120134

Une fois notre accommodation trouvé, downtown centre-ville, et le ventre rempli de plein de bonnes choses trouvées au marché en plein air à proximité, nous étions fin près à commencer notre aventure. Quoi de mieux que d’aller voir le coucher du soleil sur une magnifique mosquée…

920130913_18191075IMG_84173336IMG_843912IMG_8171IMG_8164

KAMPONG AYER

Alors que sur la rive Ouest de la rivière se trouve la grande ville moderne, on retrouve Kampong Ayer directement en face sur la rive Est.

Nous avons un programme chargé aujourd’hui; visiter toute la capitale… mais bon, la très grande majorité des choses à voir se font très bien à pied. Autrement, il suffira de prendre un bateau taxi pour se téléporter dans un autre endroit.

IMG_8199IMG_8202IMG_830320130914_115022

Question de commencer la visite du bon pied, nous sommes allé visiter Kampong Ayer, le plus grand water village (pour ceux qui n’ont pas lu mes épisodes précédents ou qui on une mémoire de poissons… donc environ 10sec… un water village est un village où tous les bâtiments sont construits sur des pilotis au-dessus de l’eau) au monde avec plus de 20000habitants.

Surnommé « Venise de l’Est », Kampong Ayer porte très bien son nom. Durant plus de 1000ans, le village a été la capitale de l’empire du Brunei. Par contre, pendant très longtemps, la capitale était constamment relocalisée en raison du tempérament nomade de son peuple. Puis, ils ont fini par s’installer définitivement à l’endroit où ils se trouvent actuellement.

Début 1900, les habitants ont commencé à aller habiter les terres et Kampong Ayer a graduellement perdu de son importance. De capitale de l’empire Brunei, elle est devenue un simple village… mais il demeure un endroit UNIQUE. En fait, c’est l’un des endroits les plus fascinants où j’ai pu poser les pieds dans ma vie.

2215 16 18  IMG_8246  IMG_8331  25 27 31IMG_8297

La majeure partie de la journée a donc consisté à se promener au travers du labyrinthe qu’est ce Water Village… c’est donc dire sur des passerelles de bois au mieux très questionnable structuralement parlant.

img_7822 20130914_134448

On a rapidement pu se rendre compte que le mode de vie des habitants est encore intimement lié à l’eau et incidemment au bateau… en fait, les bateaux sont essentiels… en refait, au lieu d’avoir des arrêts d’autobus, ils ont des arrêts de bateau taxi (chaloupe en bois); tu n’as qu’à t’assoir là et un bateau va finir par passer et peu importe où tu veux aller, ça te couteras 1B$.

IMG_8294

VIVE LE ROI

15 septembre – Jour du Roi

Chanceux comme on est, la 2ème journée complète que nous avons passée au Brunei correspondait au début des festivités entourant le 67ème anniversaire de l’actuel Sultan Chose Machin Chouette Bla Bla Bla Prout Prout (son nom est imprononçable et s’étend jusqu’à l’infini)… festivités qui allaient se poursuivre durant 2 semaines… sans la moindre goutte d’alcool.

En fait, ça aurait été très difficile de ne pas savoir que l’évènement approchait; il y avait des pancartes avec la photo du Sultan PARTOUT dans le pays… quand je dis partout c’est P A R T O U T; sur les bâtiments, des banderoles au-dessus des routes, sur les bus, etc. En fait, je n’ai pas essayé l’exercice, mais je crois que si je m’étais arrêté à un endroit quelconque de la capitale et que j’avais regardé autour de moi, il m’aurait été impossible de ne pas voir au moins une pancarte.

7h30 du matin dans le parc au milieu de la ville à 2 pas de notre hostel… en fait tout est à 2 pas de notre hostel. Il n’y a pas un chat, pas une voiture et aucun son en ville. Tout le monde qui ne travaille pas ce matin se trouve autour du parc pour le début des festivités. Nous avons donc eu la pénible tâche d’assister à la cérémonie… vraiment plate héhé…

32

Nous avons donc assisté à la cérémonie de type militaire (le Sultan a eu une formation militaire étant jeune) avec le peuple dans une foule compacte entassé à l’extérieur des limites du parc alors que 2 gros estrades remplis de dignitaires étaient bien installés de part et d’autre du parc linéaire. Tout cela avec la magnifique mosquée en arrière plan.

IMG_8455

Alors que nous faisions le piquet depuis un bon moment et que nous attendions l’arrivé du Sultan, un reporter est venu nous voir moi et Roark pour nous interviewer l’un après l’autre.

IMG_846220130915_075056

Par la suite, on nous avait dit que si on était chanceux, on serait en mesure de voir le Sultan de près (wow… lire le sarcasme), eh bien sa voiture est passée à 2 pas de nous et il a salué la foule en notre direction.

20130915_080229

Puis, une fois le Sultan bien assis sur son estrade, des canons en or à proximité de nous on rugits avec un son d’enfer. La première salve nous a pris complètement par surprise et j’ai eu le réflexe de me pencher, de lâcher un sacre et de me protéger la tête. Si il y avait quelqu’un qui dormait encore dans cette ville, il venait de se réveiller en était de choc à cet instant.

8h45 – Le Sultan a ensuite passé en revu ses troupes et la cérémonie a tranquillement tirée à sa fin. En route vers notre hostel, on s’est de nouveau fait interviewer par un journaliste du Brunei Time, la presse écrite.

Voici le lien pour voir l’article paru dans le Brunei Time;

http://www.bt.com.bn/happenings/2013/09/16/tourists-expats-happy-be-part-celebrations

img_7921img_7925

S’en ai suivit une visite de marché public à 2 pas du centre-ville, où il est possible de manger de la bonne nourriture local à très bas prix…

IMG_8484IMG_8190320130914_093338  IMG_8193  IMG_8185 IMG_8097

… et d’un très beau cimetière…

38 IMG_8496

… pour ensuite se diriger vers la plus grosse mosquée du pays, la Jame blablabla un peu à l’extérieur de la ville. Je n’ai rien d’autre à dire que wow… Ok, de l’extérieur c’est un peu kitch (TRÈS)… ça ressemble à un gros gâteau… mais l’intérieur est très impressionnant (pas le droit de prendre des photos). Tout ce que je peux dire c’est que les musulmans ont de l’argent et que leurs mosquées sont flamboyantes et bien entretenus.

img_7954 1

img_7983 IMG_1297IMG_8513 IMG_8529

Fait intéressant, à un moment dans la journée, je ne sais plus trop quand et dans quel circonstance, j’ai appris que le Sultan avait 3 femmes… tous plus laides les unes que les autres (j’ai vu les photos). En fait, sa première femme ressemble à une dragqueen qui aurait complètement ratée son déguisement… je le comprends donc très bien d’avoir voulu une seconde femme héhé… mais celle-ci et la 3ème ne sont guères mieux. Fait cocasse, j’ai dit que le Sultan AVAIT 3 femmes puisqu’il s’est séparé de l’une d’elle. D’origine malaysienne et 2 fois plus jeune que lui… assurément un mariage par amour héhé… elle a été surprise en train de voler de l’argent (4 millions de dollar du Bruner… donc environ 3 millions de dollar US)… elle envoyait le tout par cargo en Malaisie…

J’ai donc à ce moment eu la confirmation que les musulmans qui le désirent peuvent avoir autant de femmes qu’ils le veulent. Seule restriction; ils doivent tout d’abord obtenir le consentement écrit de toutes leurs autres femmes… c’est donc dire que si chose a 2 femmes et qu’il en veut une 3ème, il doit obtenir le consentement écrit de ses 2 femmes…

IMG_8440

L’HOTEL À 1 MILLIARD DE DOLLARS

En fin d’avant-midi, nous avons pris un bus en direction de la cote du pays, à environ 45min, pour aller visiter l’Empire Hotel.

Construit au début des années 2000 par un prince de Brunei, alors ministre des finances du pays, dans le but de servir de « résidence » pour les invités du gouvernement, le complexe s’est avéré un véritable désastre financier; à la fin des travaux, la facture s’élevait à plus de 1.1 MILLIARD de dollars US. Afin d’éponger un peu les pertes, le tout a vite été transformé en hôtel de luxe. Pour ce qui est du prince, il a préféré fuir le pays que d’assumer ses responsabilités. Il vit donc aujourd’hui en Angleterre et comble de malheur pour lui, le gouvernement de Brunei lui verse une « pension » de 500000$ par année… on raconte qu’il s’est souvent plain que cela n’était pas assez suffisant pour le faire vivre lui… et ses 35 enfants. Pousse, mais pousse égal, tu fraudes ton pays, celui-ci est tout de même assez sympathique pour te verser de l’argent et tu te plain. Avoir été le Sultan, je t’aurais coupé les vives et tu aurais rapidement appris ce que vaut l’argent en travaillant pour ta subsistance.

Vous n’avez jamais entendu parler de cet endroit? Eh bien c’est parce que malgré le budget complètement ridicule, on repassera coté architecture. Entendez-moi bien, le complexe est très impressionnant… de par sa démesure… mais ce n’est pas beau. Ce n’est qu’un ramassis de déjà vu, une espèce de très grosse maison Bonneville… il n’y a rien d’original et ils ont complètement mi de coté l’architecture traditionnelle du pays.

IMG_8534 IMG_1334  13

Donnez-moi 1 milliard de dollar pour faire un hôtel et je vais en profiter pour faire un bâtiment unique en sont genre qui fera en sorte de faire parler de lui à l’extérieur des frontières du pays comme l’Opéra de Sydney, la Tour Eiffel, l’Empire State Building, la tour Burj Dubai et tant d’autres tout autour du monde. Tous ces bâtiments font en sorte de faire rayonner leur pays à l’étranger. Ils sont plus que des bâtiments, ils sont des icones auxquels les gens s’identifient…

On a donc fait le tour du lobby grandiose et on s’est dirigé vers la piscine pour piquer une petite saucette… sans que personne ne vienne jamais nous dire « non non non, vous n’avez pas le droit ».

En fin de soirée, alors qu’on prenait ça cool dans notre chambre à faire nos adieux à Laure et Hugo, qui partent dans une direction différente de la nôtre demain, le manager de notre hostel est venu nous dire qu’il nous avait vu à la télé et que le bulletin allait repasser dans quelques minutes. Tout excité, nous sommes donc descendus dans le lobby regarder la télé… puis, une bonne heure et un discours complètement soporifique du Sultan plus tard, Roark et moi étions à la télévision. Tout cela boucle très bien la boucle d’un voyage extraordinaire au Brunei.

IMG_818020130913_212435

Ci-joint le lien vers le vidéo de notre entrevue télé;

Vous trouverez aussi ci-joint le lien du site web de nos copains français pour voir les photos qu’ils ont pris durant notre séjour au Brunei

http://travelersontheroadagain.wordpress.com/2013/09/15/brunei-darussalam-le-riche-sultanat-petrolifere/

EN ROUTE VERS KOTA K… ENCORE

Direction Kota K… non pas en retournant sur nos pas, c’est-à-dire en prenant un ferry via Labuan, mais bien par l’intérieur des terres.

Dans un premier temps, nous avons eu droit à une superbe ride de vrai speedboat (les autres que nous avons pris n’en était pas vraiment) qui zigzaguait sur de petites rivière au travers d’une forêt de mangroves (espèce de swamp… forêt semi submergée) de BSB jusqu’à Bangar, ville se situant près de la frontière avec la Malaisie.

20130916_090313IMG_8550 20130916_090400IMG_8559   IMG_8571

D’une durée d’environ 45min, le trajet nous a fait entrer/sortir plusieurs fois du Brunei et de la Malaisie. En effet, par une suite d’évènements complètement stupides, le Brunei a perdu la portion centrale de son territoire aux mains de la Malaisie, de sorte qu’il est impossible d’aller d’une portion à l’autre sans changer de pays. J’avais Roark juste à coté de moi qui regardait la course du bateau sur son GPS et me disait « We just left Brunei (on vient juste de quitter le Brunei) »… puisque quelques instants plus tard; « Malaysia in 3, 2 (la Malaisie dans 3, 2) »… « Brunei again (de nouveau au Brunei) »… « Here we go again… Malaysia (et revoici la Malaisie) »… « We just left Brunei for real this time… Ohhh… wait a minute… Brunei again (nous venons tout juste de quitter le Brunei pour de bon… ohhh… attends une minute… nous revoici au Brunei) ».

IMG_8568IMG_8566

Juste cette promenade en bateau valait la peine de faire le voyage au Brunei… C’était particulièrement impressionnant quand le bateau prenait des virages très serrés sur des sections très étroites de la rivière… sans véritablement ralentir… on aurait dit que le bateau avait un break à bras. À ce moment, le bateau penchait tellement que j’aurais pu toucher l’eau en sortant ma main du bateau si j’avais voulu. C’est définitivement le meilleur investissement à faire au Brunei si vous avez 6B$ à dépenser.

Nos derniers moment au Brunei auront été passé à attendre un bus comme des pousseux sur le bord de la route dans à Bangar, un village en plein milieu de la jungle.

IMG_8578

Nous quittons donc le Brunei après y avoir passé 3 jours et des poussières. Pour le reste de ma vie… ou jusqu’à ce que j’y retourne… ce très petit pays occupera une place spéciale dans mon cœur.

Le mythe selon lequel Brunei est hors de prix pour les backpacker’s voyageant avec un budget serré est en très grande partie faux. Avant d’y mettre les pieds, on avait entendu que voyager là-bas coutait cher et qu’il n’y avait pas vraiment de chose à faire… bref, que ça ne valait pas la peine d’y aller. Ces personnes n’auraient pu nous induire plus en erreur. Tous les endroits où nous sommes allés sont gratuits (on est allé dans 3-4 musées et dans 3 gigantesques mosquées). À quelques endroits on nous a même donné des trucs. La nourriture est bonne et peu cher et si on cherche un peu, il y a moyen de s’en sortir sans trop payer dans l’un des rares hostels de la ville (je crois qu’il y en a 2). Peu importe où tu vas en bus, que ce soit à 100m ou à l’autre bout du pays, ça coute 1B$.

Ce pays est MAAA GNIIIII FIIIII QUE, à commencer par sa capitale, incontournable lors d’un voyage dans ce pays et vous pouvez facilement faire le tour en 2-4jours.

BONJOUR LA BUREAUCRATIE

Passer du Brunei à l’état du Sabah en Malaisie par la terre (bus) est un exercice couteux en espace dans le passeport. En effet, le trajet passe de Brunei, au Sarawak (province de la Malaisie), pour finalement aboutir au Sabah (aussi une province de la Malaisie). Or, pour passer du Brunei au Sarawak, il vous faut 2 étampes; celle de sorti du Brunei, suivit une centaine de mètres plus loin de celle d’entrée dans l’état du Sarawak… ce qui est tout à fait normal puisqu’on change de pays. Ce qui l’est un peu moins se produit 1h plus tard en passant du Sarawak au Sabah. Pourtant dans le même pays, il y a un poste frontière… en clair, il faut à nouveau se procurer l’étampe de sorti du Sarawak et celle d’entrée au Sabah.

Vous n’en avez pas assez? Eh bien si nous n’avions pas pris le speedboat que nous avons pris entre BSB et Bangar (0 étampes) et que nous avions plutôt pris un bus entre les 2 mêmes endroits, nous aurions eu 2 autres postes frontaliers à passer… et donc 4 étampes additionnelles puisque le pays est séparé en 2. Vous n’avez pas tout compris… sachez que c’est tout à fait normal…

BORNEO + BRUNEI + MALAISIE = HISTOIRE

L’histoire de la Malaisie et de Brunei sont intimement liées. Je profite donc de cette dernière section de mon présent épisode pour vous tracer les grandes lignes… comme je les ai compris. Je ne prétends pas détenir la vérité universelle puisque j’ai du me procurer mes renseignements de diverses sources et elles ne disaient pas toutes la même chose… mais bon… je n’ai jamais prétendu être historien ou opérer un site web à vocation éducative…

Aujourd’hui un très petit pays, l’empire du Brunei a autrefois été très puissant. À son apogée, le royaume s’étendait sur la très grande majorité de l’ile de Borneo et sur certaines iles qui forment aujourd’hui les Philippines et l’Indonésie.

Pendant très longtemps, l’endroit était connu uniquement des chinois, qui avaient établi des liens commerciaux solides avec l’empire du Brunei.

À l’époque des grandes explorations maritimes, donc vers le 15-16 et 17ème siècle, les Espagnols, puis les Hollandais ont tenté de s’emparer de Borneo par la force… mais sans succès. À noter que sans réussir à conquérir Borneo, les hollandais ont fait beaucoup de dommage sur les autres iles qui forment aujourd’hui l’Indonésie. D’ailleurs, le nom de la majorité des iles de l’Indonésie sont d’origines Hollandais; Sumatra, Java, Bali et même Borneo… mais bon, c’est une autre histoire que je vous raconterais peut-être un jour si je pose les pieds là-bas… ce qui n’est pas prévu pour le moment.

Le déclin de l’empire du Brunei s’est amorcé au 19ème siècle avec l’arrivé des britanniques, qui ont décidé d’employer la ruse de la diplomatie afin de s’emparer de l’ile pacifiquement. En effet, proposant tout d’abord leur aide à l’empire pour prévenir toute autre tentative d’invasion, les britanniques ont fait signé une série de traités, plus stupide les uns que les autres, qui faisaient en sorte de déposséder le Brunei de ses territoires… petit peu à petit peu.

Après quelques décennies de « partenariat » avec ceux-ci, l’empire s’est réveillé un bon matin plus petit et plus faible que jamais et sous le contrôle des britanniques.

Au début du 20ème siècle, alors que l’empire était sur le point de s’effondrer complètement et se faire manger par le Sabah et le Sarawak, territoires limitrophes et alors état indépendant, le Brunei a découvert du pétrole sur la portion de territoire encore sous son contrôle. Du jour au lendemain, le pays est passé d’un endroit faible et moribond, à l’une des puissances économiques de l’Asie… qui était malgré tout encore sous le contrôle britannique.

Vint ensuite la 2ème Guerre Mondiale et l’occupation japonaise de 1941 à 1945…

Il fallu par contre attendre jusqu’en 1981 pour que le pays parvienne finalement à s’émanciper complètement, et donc redevenir indépendant, des britanniques.

En ce qui concerne la Malaisie, depuis environ 1000ans, la Malaisie péninsulaire… sur le continent entre Singapour et la Thaïlande… formait une contrée nommé Malay (je vous parlerais plus en détails de la péninsule de la Malaisie lorsque j’irais y faire un tour dans quelques mois). Ce n’est qu’en 1967 que les états indépendants du Malay, du Sarawak et du Sabah, se sont joints pour former le pays que nous connaissons aujourd’hui sous le nom de Malaisie.

C’étais donc « l’histoire de Bornéo, du Brunei et de la Malaisie pour les nuls »

TERAMA KASIH (merci)

P.S. – Pour Hugo Sudrie… Je me suis permis de prendre quelques-unes de tes photos pour mon blogue, j’espère que tu ne m’en voudras pas… si c’est le cas, je vais les retirer sans problème…

img_8080

Catégories : Brunei
Publié par Nicolas Pare le 3 octobre 2013
2 Commentaires Poster un commentaire
  1. 10/3/2013
    J.Mance

    Vraiment intéressant ton histoire de la Brunei, moi je ne connaissais pas ce pays. Merci de partager avec nous ces images et informations.

    Réponse
  2. 10/5/2013

    Evidement qu’on partage nos photos!
    Sympa de lire ton ressenti sur ce que nous avons vécu ensemble.
    Ce fut un plaisir d’avoir croisé vos routes.

    A plus dans le bus!

    Réponse

Poster un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Remarque : Le HTML est autorisé. Votre adresse email ne sera jamais publiée.

Flux des commentaires