Aller au contenu principal

Épisode 39 – Langkawi; La pédale dans le plancher

16 novembre 2013

7.30am – Downtown Georgetown.

En quittant mon auberge ce matin, j’ai partagé mon taxi avec un gars qui allait devenir un super compagnon de voyage. On se dirigeait tous les 2 aux ferry; lui hyper motivé et moi, le cœur sur la main après avoir passé une nuit blanche à faire l’aller-retour entre mon lit et la salle de bain… sans aller dans les détails, disons que le festin que j’ai fait lors de ma dernière soirée en ville hier a laissé des traces…

La journée a été TRÈÈÈÈS pénible… et j’appréhendais plus que tout la run de bateau de 3h qui allait me mener de Georgetown à Langkawi. Pourquoi faire le trajet en étant malade? Parce que j’avais déjà payé le billet et qu’il était un peu cher…

Mes problèmes allaient commencer pas plus tard que dans la file d’attente pour monter à bord du bateau. Alors que j’étais sur le point d’embarquer, j’ai eu un refoulement… en 2 secondes mes 2 sacs à dos étaient par terre et j’ai commencé à courir dans tous les sens en me tenant la bouche d’une main… tout cela sous le regard médusé de tout le monde, plus particulièrement de mon nouveau compagnon de voyage…

Quelques minutes plus tard, nous étions en route pour Langkawi, moi et ma désormais allène de cul. Curieusement, plutôt heureusement, la plomberie a tenu le coup dans le bateau… probablement parce qu’il n’y avait plus rien dans mon estomac… bref, ça n’a pas empêché de NE PAS apprécier chaque seconde dans le bateau…

Langkawi, qui signifie ‘’reddish brown eagle (aigle brun-roux)’’ en malay; Lang voulant dire aigle et kawi signifiant la couleur brun-roux… je vous le donne en mille, il y a beaucoup d’aigles ici… est la plus grande ile d’un archipel en comprenant plus de 70 et portant aussi le nom de Langkawi… l’archipel… pas les 70 iles avec le même nom… voyons chose…

Je disais donc que l’ile de Langkawi est probablement 2 fois plus grosse que Manhattan/l’ile d’Orléans et compte seulement 65000 habitants. Elle se trouve à un peu plus de 30km au large du continent à la limite nord de la Malaisie à la frontière avec la Thaïlande. Quoique très touristique, l’ile est règle générale à l’état naturel puisque tous les Resorts et autre accommodations se trouvent principalement à 2 endroits, soit Kuah, la plus grosse ville de l’ile et Cenang Beach. L’archipel de Langkawi fut en fait le 1er site en Asie à être introduit au Patrimoine de l’UNESCO à titre d’éco-parc…

juan (5)

Une fois sur la terre ferme, le bateau nous a débarqué à Kuah, centre économique, capitale et seule vrai ville de Langkawi. Le seul intérêt de cette ville jammé dans le trafic, mis à part de prendre une photo d’un immense aigle en plastique qui se trouve juste à côté du terminal, est de la quitter au plus vite… ce que nous avons fait sans nous faire prier.

juan

Nous étions alors en route pour Cenang Beach 45minutes plus loin… c’est une grande ile… l’endroit où la grande majorité des accommodations se trouvent sur l’ile.

Durant le trajet, j’ai été marqué par une image… il y avait une plaine, que je croyais être un champ… et j’ai aperçu des têtes… sortir de l’herbe… woah… ce n’était donc pas une plaine, mais bien un espèce de lac et les têtes étaient celles de Water Buffalo, animaux un peu plus gros que des vaches. Je devrais donc faire gaffe où je mettrais les pieds si j’allais marcher dans un champ.

Avance rapide de quelques heures plus tard, alors que nous avions trouvé une confortable auberge, que j’avais fait la paix avec mon estomac et que moi et mon buddy étions attablé à un bar très rustique sur la plage à regarder le coucher de soleil dans l’océan…

IMG_7144 juan (4)IMG_7153 IMG_7156 IMG_7177 5IMG_7180

Ayant été catapulté compagnon de voyage sans vraiment se connaitre, on en a profité pour véritablement faire connaissance à ce moment;

Mon compagnon de voyage est un namibien… de la Namibie…

Quizz Namibie… sortez votre planète terre… où se trouve la Namibie?!?

  1. Au sud du Chili en Amérique du Sud
  2. Une petite ile entre la Nouvelle-Zélande et la Polynésie Française
  3. Un pays au Nord-Ouest de l’Afrique du Sud en Afrique
  4. Un pays de l’ancien URSS à l’Ouest de l’Allemagne
  5. Aucune de ses réponses

Tic Tac Tic Tac… ne lisez pas la suite avant d’avoir fait un choix…

Pour ceux qui ont voté pour le numéro 5… désolé, je ne peux rien pour vous… vous êtes crétin jusqu’au bout des ongles…

Pour ceux qui ont voté pour le numéro 2… vous pensez avoir raison?!? Eh bien, je dois vous avouer… que… vous… avez… raiso… TORT

Il ne reste que plus que les numéros 1, 3 et 4… pour ceux ayant voté 2 ou 5, je vous laisse une seconde chance… vous pouvez faire un nouveau choix…

Bon… il est temps de dévoiler la réponse…

Savez-vous que le Chili est le pays le plus au Sud de l’Amérique du Sud et que les pays à l’Ouest de l’Allemagne n’étaient pas contrôlés par la Russie, c’était plutôt ceux situé à l’Est de l’Allemagne qui faisaient parti de l’URSS…

Cela veut donc dire que la Namibie est un pays d’Afrique au Nord-Ouest de l’Afrique du Sud… un pays composé à presque 75% d’un désert… le désert de la Namibie.

Je me considère très chanceux… qui peut se vanter d’avoir rencontré une personne venant du Groenland (lors de mon trek au Népal) et une personne venant de la Namibie dans sa vie?!? MOI

Mon nouveau compagnon est donc un Namibien de 39ans du nom de Juan Marx. Quand il m’a dit ça, je l’ai regardé très sérieusement en lui lançant;

Moi – ‘’wait a second, let me understand… your name is Juan and you don’t look or talk like a Spanish guy… you are from Namibia and you are more white than me… and you’re are not even a philosopher… there’s something wrong with you man (attends un peu, laisse-moi comprendre… ton nom est Juan, mais tu ne ressemble pas ou ne parle pas comme un espagnol… tu viens de la Namibie et tu es plus blanc que moi… et tu n’es même pas un philosophe… il y a quelque chose qui tourne pas rond chez toi)‘’.

Lui de me répondre d’un air songeur – ‘’and other dude who think there’s only black people in Africa… (un autre dude qui pense qu’il n’y a que des noirs en Afrique)’’

Et moi d’enfiler avec ‘’don’t worry, I was kiddind you… I know there’s white people in Africa… the Apartheid was not made by God?!?  (ne t’en fait pas, je plaisantais… je sais très bien qu’il y a des blancs en Afrique… l’Apartheid n’a pas été fait par Dieu?! ?)’’… sur un ton très sarcastique en lui tapant sur l’épaule.

Plus sérieusement, je lui ai raconté le moment où j’avais réalisé qu’il y avait des africains blancs (et l’histoire est très vrai)… c’était au Jeux Olympique d’Atlanta. En finale d’un relais quelconque aux épreuves de natation, je me rappelle qu’au moment où ils ont présenté l’équipe masculine d’Afrique du Sud, elle était entièrement constituée de blancs… j’ai alors sursauté… mais bon, j’avais 12ans à l’époque… encore plein de bouton, un pinch mou, j’étais un peu beaucoup bedonnant, et j’avais des lunettes en fond de bouteille… bref, il y a très longtemps…

Il a alors perdu son air sérieux et est parti à rire en trinquant ma bière… la glace était cassée…

Durant cette soirée, j’ai appris plein de trucs intéressants en discutant avec lui, comme…

Savez-vous qu’on ne mange pas la viande des animaux carnivores… je m’explique. Quand je lui ai posé la question ‘’est-ce que ça goute bon de la viande de lion’’ il m’a fait une face de dégout total et m’a dit que personne ne mangeait la viande de Lion, de Léopard, de Tigre, etc. Pourquoi?!? Je dois avouer que j’ai oublié…

On a aussi beaucoup parlé des Blancs versus les Noirs en Afrique et plus particulièrement en Namibie… sur une population totale de moins de 5millions d’habitants, il y a 30% de Blancs…

Aussi, la Namibie n’a pas vécu l’Apartheid… il m’a dit en me regardant dans les yeux, ‘’In my country we never had any problem between black and white people (dans mon pays, les blancs et les noirs ça n’a jamais été un problème)’’

Je lui ai alors demandé du tac au tac, ‘’so… if your sister was with a black guy, it would be fine for you (donc, si ta sœur fréquentait un Noir, tu n’aurais aucun problème avec ca)’’… avec le grand sourire dans le visage

Il a alors fait une face de dégout qui voulait dire JAMAIS DANS 100ans, mais les mots qui sont sorti de sa bouche ont été ‘’of course (bien sur)’’… Ouin c ca… dans mon pays on a des poignés dans le dos…

À un certain moment, un vieil homme blanc a demandé à s’assoir à notre table pour discuter avec nous. Difficile de dire non quand 2 grands bonhommes sont seuls à occuper une immense table. Au fil des discussions avec cet homme, j’ai compris entre les branches que sa femme était jeune et originaire des Philippines. J’ai tout de suite eu beaucoup de rancœur envers lui; j’étais à discuter avec un homme qui représente la chose que j’ai détesté le plus aux Philippines (tous ces vieux pervers qui ne sont pas capable de se trouver une femme selon la méthode traditionnelle et qui vont dans des pays asiatique pour coucher/marier des jeunes femmes). Bref, à partir de ce moment, j’ai sérieusement durci le ton de la conversation avec lui. Une fois qu’il est parti, Juan m’a demandé pourquoi je ne semblais pas aimer cet homme et je lui ai tout expliqué.

juan (14)juan (13)

Jour 1 – A SCOOTER AUTOUR DE L’ILE

10.00am – Après m’être réveillé cousi cousa, j’ai presque décliné l’offre de Juan d’aller faire le tour de l’ile en scooter… quelle heure stupide j’aurais faite…

Arrivé à la location, Juan s’est rendu compte qu’il n’avait plus son permis de conduire et donc qu’il lui est impossible de louer un scooter. Après avoir décliné mon offre d’embarquer avec moi, je suis finalement parti faire le tour de l’ile tout fin seul.

Le plan de match n’était pas trop compliqué; je partais vers la gauche et je longeais le plus possible la cote en allant toujours vers l’avant… je finirais un jour ou l’autre par revenir à mon point de départ… à quelle heure… c’est une très bonne question…

Durant l’avant-midi, les km ont défilés sur mon compteur…

Arrivé à la 1ère chute d’eau de mon itinéraire, j’ai eu la surprise de me faire rattraper par Juan… tout sourire sur un scooter… il avait trouvé quelqu’un qui louait des scooter sans demander de permis de conduire… bref…

juan (8)

Nous avons donc fait le petit trek jusqu’à la Telaga Tujuh Waterfall… en haut et en bas…

IMG_7252

Puis, nous avons enfourché nos bécanes et avons continué notre tour de l’ile en voyant au passage la Temuran Waterfall, avec des singes hyper musclés et pas du tout effrayés par notre présente… en fait, j’aurais pu les touches tellement ils s’en foutaient, mais je me suis gardé une petite gêne…

juan (9)IMG_7268IMG_7282IMG_726017

La Pasir Tengkorak Beach…

18IMG_7300

La Black Sand Beach… plage qui s’étend à l’infini et en croisant…

19 20 21 26 29IMG_7351

La Tanjung Rhu Beach… magnifique endroit avec plein de petites iles/montagnes à proximité au large et avec une belle rivière…

31IMG_737841IMG_7374

La Durian Perangin Waterfall… qui représentait notre 7ème baignade de la journée…

En quittant cette waterfall, il était 3.00pm passé et nous n’aurions pas pu être plus à l’opposé de notre auberge sur l’ile. Nous avons donc fait notre petit bonhomme de chemin pour y retourner.

5.00pm – Nous étions finalement de retour à notre auberge juste à temps pour l’apéro sur la plage en regardant le coucher de soleil… pénible. Nous avons ensuite passé la fin de journée à boire beaucoup de bière pas cher et manger des fruits de mer gigantesques.

Jour 2 – A SCOOTER DANS LES HAUTEURS DE L’ILE

9.00am – Lors de cette 2ème journée à scooter… parce qu’une seule journée n’est vraiment pas suffisant pour tout voir… nous avons décidé de nous attaquer au centre de l’ile… mal de tête inclus… pourquoi dont… hic

1er arrêt, le Langkawi Cable Car. Probablement l’endroit le plus touristique de l’ile, c’est un téléphérique qui permet de monter au sommet d’une montagne et d’admirer l’archipel. Le téléphérique est composé de 2 sections;

La première est très longue et mène jusqu’à la Middle Station (station intermédiaire). Cette section est TRÈS IMPRESSIONNANTE. La dernière portion avant d’atteindre la Middle Station ne comporte AUCUNE colonne pendant plus de 500m… AUCUNE… mon pote Juan avait la chienne… c’est compréhensible puisque tout ce qui nous séparait d’une mort certaine en tombant dans la jungle quelque 50-100mplus bas était un petit cable de fer… tandis que moi j’étais debout euphorique et je prenais une tonne de photos.

IMG_7386 IMG_7510

Puis nous avons fait un stop à la Middle Station…

32 33IMG_7421

La deuxième section du téléphérique est beaucoup plus relax. Elle se rend jusqu’à la Top Station situé sur une montagne pas très loin et seulement un peu plus haut. Cette section offre de très belles perspectives sur l’autre côté de l’ile et un magnifique pont suspendu dans la montagne… hors service présentement… grrrr… pourquoi faire des réparations en pleine haute saison?!?

IMG_7424 IMG_7427 IMG_7429

À plus de 700m du niveau de la mer, nous étions donc à Top station. L’endroit est un peu décevant, mais la promenade en téléphérique vaut le coup d’y aller à elle seule.

3744

Le chemin du retour entre la Middle Station et la terre ferme a été des plus impressionnant… le cable car descendait à bon rythme et on voyait le vide devant nous (contrairement à la vision de la montagne en montant… beaucoup moins stressant). Encore une fois, Juan tenait fermement les bareaux de la cabine, tandis que j’étais euphorique… après tout, si le cable avait pété, Juan n’aurais pas plus survécu que moi à la chute même en tenant le barreau héhé… je n’aimerais cependant pas être dans cette petite cabine par grand vent… ouch

IMG_7508

Une fois remis de nous de nos émotions, nous avons fait un stop au Telaga Harbour Park, une très belle marina avec une belle plage et une lighthouse…

IMG_753149 51 557IMG_7592

Nous nous sommes ensuite dirigés vers le centre de l’ile à Gurung Raya.

En passant par de petites routes au milieu de l’ile… nous sommes ainsi tombé sur une ferme de water buffalo où nous avons dégusté du fromage, un yogurt et quelque chose de vraiment étrange fait à base de lait de water buffalo…

IMG_7594

Puis, en s’enfonçant un peu plus dans la forêt… c’était sensé être un raccourci… qui n’apparaissait pas sur ma carte, mais qui était bien identifié sur celle de Juan… on est arrivé devant un cul de sac… la route avait été inondée… au moment où nous étions à rebrousser chemin (on ne sait jamais si il va y avoir des trous qui sont impossible à voir et dans lequel le scooter pourrait s’enfoncer), un scooter est passé en trombe devant nous et faisant fi de l’eau… il n’en fallait pas plus pour que je l’imite… et que Juan fasse de même…

IMG_7599 IMG_7601juan (15)

Tout de suite après, nous avons débouché à la jonction menant à Gurung Raya. Plus haute montagne de tout l’archipel, elle comporte un chemin à sens unique de plus de 16km et étant en ascension constante. Où cela nous mènerait… nous n’en avions aucune idée…

Tu montes, tu ne sais pas trop où tu t’en vas, mais tu continus. Tu ne vois rien à l’horizon, il n’y a aucun signe de où tu t’en va et dans combien de temps tu y seras. Ça ne débouche toujours pas et les km s’engrangent à mesure que le gaz dans le réservoir de ton scooter diminue à vue d’œil… parce que vous roulez la pédale dans le plancher sur de petites routes sinueuses. À ce sujet, si vous planifiez monter Raya, ayez au moins la moitié de votre réservoir.

IMG_7690

Puis finalement, tu arrives à la fin de la route au sommet de Gurung Raya et tu tombes sur une espèce de complexe qui ressemble à s’y méprendre à une base militaire… pour apprendre que c’est en fait un hôtel… avec un tour d’observation… ouverte à tous… et offrant un 360 degrés de l’ile et l’archipel.

IMG_767056 60

Exempt de nuages qui auraient pu nous gâcher le spectacle, la vue que nous avions tout en haut était la cerise sur le Sunday qui couronnait cette magnifique ascension où les excès de vitesse avaient été fréquents pour moi et Juan…

IMG_763857 59

Du haut de la tour, le gars qui travaillait là nous a alors fait faire une visite 360 de l’archipel, nous expliquant quoi était quoi, quelles iles appartenaient à la Thaïlande et lesquels à la Malaisie.

Nous avons ensuite enfourché nos bécanes à nouveau et avons dévalé en trombe les km jusqu’à la route qui nous ramènerait à la maison.

Cette ile propose TOUT ce que quelqu’un voulant prendre des vacances et ayant la bougeotte pourrait vouloir; perdu au milieu de l’océan, de superbes routes généralement désertes pour y étrenner un scooter, des endroits magnifiques à découvrir tout autour de l’ile, de très beaux paysages autant vers l’océan (de belles petites iles/montagnes un peu partout) que dans les terres (de superbes montagnes, de belles forêts de palmiers, feuillus et même conifères), de la bière pas cher (c’est une ile duty free… exempte de taxe), de la bouffe ok et des activités à offrir pour tous les gouts et tous les prix…

Cependant, Langkawi n’est pas une véritable destination soleil dans la mesure où si votre priorité c’est de faire de la plage, vous serez déçu. En effet, Cenang Beach, la principale plage de l’ile, là où toutes les accommodations se trouvent, est assez ordinaire. Il y a bien sur quelques plages qui valent le coup d’œil tout autour de l’ile, mais elles ne sont pas super pour la baignade.

Aussi, le meilleur et unique moyen de faire le tour de Langkawi est de louer un scooter. Mis à part les taxis qui font la navette entre Cenang Beach et Kuah, les transports en commun sont inexistants. Croyez-moi sur parole, ça vaut entièrement la peine de faire le tour et d’y consacrer 1 ou 2 jours. Pour 7-8$ par jour, vous pouvez louer un scooter de très bonne qualité. Vous pouvez ensuite faire le tour de l’ile et même plus encore avec environ 2$ de gaz.

À mon dernier jour sur Langkawi, il a plu de 8.00am à tard en fin de soirée. Tout le monde était donc confiné à l’auberge en tenter de s’occuper. Heureusement pour moi, j’avais déjà décidé que cette journée serait consacrée à travailler un peu (écrire et trier photos), donc cela ne m’a pas fait un pli. J’ai cependant essayé de me rappeler la dernière fois où j’ai été confronté à une journée toute entière de pluie. Ma mémoire peut se tromper, mais la dernière journée pluvieuse que j’ai trouvé remontait à la fin de mon trek au Népal… il y a 5mois de cela… héhé. Je crois que c’est parce que la Malaisie est triste que ce soit ma dernière journée sur son territoire.

1IMG_7798

Après maintenant 5 jours passés sur Langkawi, il est temps de se remettre en route. Après avoir occupé mes pensés lorsque je vivais des moments sombres, je vais finalement mettre les pieds dans le pays où j’aurais du commencer mon trip en Asie… après plus de 8mois de voyage. Je crois toujours que j’aurais du commencer par ici et non l’Inde, mais ce qui est fait est fait, se morfondre ne changera rien mis à part me donner des cheveux gris. On ne peut pas changer le passé, on peut simplement faire avec et aller de l’avant.

Je m’apprête donc à prendre un fastboat pour me rendre sur Koh Lipe. Bien que l’ile soit visible depuis Langkawi et qu’elle se trouve à moins d’une heure de bateau, elle se trouve… en THAILANDE.

Bon, allez… la prochaine fois que je vais vous écrire, ce sera entre 2 séances de farniente sur une des nombreuses plages.

IMG_7721  IMG_7763IMG_7740

GOODBYE MALAYSIA TRULY ASIA

Après un peu moins de 2 mois à arpenter la Malaisie, je m’apprête à quitter ce pays une fois pour toute. Avant d’arriver ici, je ne connaissais RIEN de la Malaisie mis à part les Tours Petronas de KL. Au fil du temps, j’ai fini par apprécier cet endroit au point que c’est maintenant l’un de mes endroits préférés sur Terre.

J’admire l’ouverture de ce pays. À ce sujet, j’ose avancer que la Malaisie est probablement le pays dans le monde où le mélange des cultures, religions, etc. est une réussite en tous points. Il est impossible de parler de la Malaisie en une seule phrase et il est encore moins possible de décrire un malaisien typique en quelques mots tellement tout le monde peu être par définition un malaisien. Bien sur, je ne suis pas con, je sais très bien que tout n’est pas rose dans le pays. Il reste beaucoup de chemin pour qu’une vraie démocratie y soit implanté (l’actuel gouvernement use de tous les stratagèmes pour s’accrocher au Pouvoir depuis plus d’une décennie).

Je suis aussi très content d’avoir pu voir les 2 côtés de la médaille, soit la Malaisie sur Bornéo et la Malaisie Péninsulaire. Ces 2 territoires sont COMPLÈTEMENT différents. Alors que Bornéo est plus tourné sur l’aventure, la Péninsule est essentiellement un trip culinaire et culturel.

À ce sujet, je recommande à tout amateur d’architecture d’aller faire un tour sur la Péninsule… les villes de Melaka, Georgetown, Singapour (ce n’est pas en Malaisie, mais je l’inclus quand même) et à un certain degré Kuala Lumpur vous émerveillerons. Ces villes sont un parfait mélange entre histoire, patrimoine, modernité et multiculturalisme. Pour ce qui est des amateurs de sensations fortes, Borneo est tout désigné pour vous… ahhh, pis faites dont le tour tant qu’à y être.

Mon passage sur la Péninsule aura aussi eu pour effet de remettre en question quelque chose que je croyais coulé dans le béton… à savoir que la bouffe indienne était la meilleure nourriture que j’avais mangé dans ma vie. Eh bien, ce n’est plus exactement le cas puisqu’en plus d’avoir la plupart de la nourriture indienne que j’adore, la Malaisie possède un mélange de nourriture venant de partout en Asie.

C’est drôle à dire, mais la chose qui va le plus me manquer de ce pays n’est pas la nourriture, la culture ou ses habitants, mais bien leur langue. Le Malay est une langue tellement facile et amusante à apprendre.

P.S. I – Tout au long de mon séjour sur Langkawi, peu importe où je me trouvais; au sommet d’une montagne, près d’un chute, sur la plage, etc. le mot qui sortait toujours de ma bouche ou de celle de Juan ‘’it’s so peaceful here (c’est tellement reposant ici)’’. Même si certains endroits sur l’ile étaient noir de monde (Kuah, Cenang Beach et le Cable Car), tous les autres endroit étaient désert… quelqu’un qui va sur Langkawi et qui ne fait pas le tour en scooter n’a pas vraiment été sur Langkawi.

P.S. II – Durant les 2 jours où je me suis promené sur mon scooter avec Juan à la découverte de Langkawi, j’ai été celui qui agissait comme guide. Ce qu’il y a de particulier dans le cas présent c’est que Juan travaille dans le touriste en Namibie. Juste avant qu’on se sépare, il m’a d’ailleurs dit… comme beaucoup d’autres avant, mais cette fois ça avait un cachet particulier parce qu’il travaille là-dedans… que j’avais toutes les qualités pour être un excellent guide. Il m’a alors dit qu’il avait été impressionné par le fait que je découvrais l’ile en même temps que lui et que je donnais l’impression de savoir où je m’en allais en ayant simplement jeté un simple coup d’œil à la carte… et que je trouvais toujours le moyen de donner 1 ou 2 renseignements intéressants à propos de l’endroit où nous étions.

Je pourrais donc organiser des voyages organisés pour voyageur non organisé; on choisi un endroit au hasard où je ne suis jamais allé sur le Globe et vous me suivez les yeux fermés dans mes aventures… des partants?!? En échange, vous n’aurez qu’à être de bon compagnon et à me payer quelques bières par-ci, par-là…

P.S. III – Signe que les temps changent, je ne peux et veux plus visiter un endroit en vitesse. Au début de mon voyage, j’arrivais dans un nouvel endroit en fin d’avant-midi, je visitais comme un fou toute la journée et j’étais près à repartir dès le lendemain. Maintenant, j’arrive en fin d’avant-midi/début d’après-midi, je relax et découvre un peu mon environnement (journée détente), puis le lendemain je fais une journée intense de visite (journée touriste) et le surlendemain je profite de l’endroit (journée comme un gars du coin). Mon corps n’est tout simplement plus capable de suivre le rythme que je m’imposais au début et même si j’ai encore la bougeotte, j’ai appris à relaxer et à prendre mon temps…

IMG_7791 IMG_7792

Catégories : Malaisie
Publié par Nicolas Pare le 14 décembre 2013
1 commentaire Poster un commentaire
  1. 12/21/2013
    Jeanne-Mance Gauthier

    Merveilleux, comme toujours tu nous fais découvrir des endroit magnifiques.

    Réponse

Poster un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Remarque : Le HTML est autorisé. Votre adresse email ne sera jamais publiée.

Flux des commentaires