Aller au contenu principal

Épisode 48 – NOel in Lao Ho Ho

25 décembre – Vang Vieng – Laos

Le bus que j’ai prit de Phonsavanh (voir dernier épisode) à Vang Vieng restera longtemps marqué dans ma mémoire; il ne se passait pas une minute sans qu’on que quelqu’un vomisse. Nous avons même du faire plusieurs arrêt d’urgence et à chaque fois, les gens se précipitaient dehors pour… vous savez quoi…

Moi dans tout cela, je me suis gavé de nourriture tout le long sans jamais avoir de problème de refoulement… merci estomac à presque tout épreuve… ce ne fut malheureusement pas le cas de ma compagne Tracey…

Une fois arrivé à Vang Vieng, le bus nous a débarqué sur une vieille piste d’avion désaffectée, souvenir de la guerre du Vietnam, à 2 pas du centre-ville.

IMG_1510

La ville était tout simplement DÉSERTE en ce le lendemain du réveillon de Noel… il n’y avait pas un chat dans les rues… à 4.00pm.

3 4

Situé à mi-chemin entre Luang Prabang (voir épisode 46) et Vientiane (capitale du Laos et principal point d’entrée/sorti dans le pays), Vang Vieng est rapidement devenu un incontournable pour tout voyageur en Asie du Sud-Est depuis qu’un rigolo a eu l’idée d’utiliser la charmante rivière passant à côté du village pour faire des jeux de boissons… la principale raison de venir ici est donc pour faire la fête et croyez-moi, tout en ville est pensé  en ce sens…

Durant la journée, une multitude de reato/bars jouent des émissions de télé américaines en continu; Family Guys, South Park, Les Simpsons, How I met your mother, name it… vous n’avez qu’à choisir votre endroit en conséquence. Puis, après avoir regardé un très beau coucher de soleil entre les montagnes, c’est le temps de faire le P A R T Y.

IMG_1537

Pour les non-fêtards, ce serait cependant une grosse erreur de passer outre l’endroit puisque VV est entouré de superbe montagne de Quartz (j’ai gentiment renommé cet endroit ‘’Karbi pas d’océan’’ parce que si on fait abstraction du fait que ce n’est pas sur le bord de l’océan, ça ressemble beaucoup à Tonsai…

CHRISMAS BICYCLE RIDE

Réduire Vang Vieng à un simple endroit pour faire le party… il y a une belle campagne à parcourir en vélo/moto et un tonne de cavernes à visiter.

Au volant de nos vélos, moi et Tracey avons donc arpenté la campagne laotienne. Direction la Tham Poukham, caverne à quelques 7km à l’extérieur de la ville dans la campagne, afin d’y faire un peu de spéléologie.

Une fois sorti de Vang Vieng, tout est devenu silencieux. Ce fut l’une des matinée les plus reposantes que j’ai eu depuis longtemps; pas de chiens, coqs ou locaux qui crient à tue-tête… et pas de voiture ou tuk tuk qui roulent à pleine vitesse.

11 IMG_4575 IMG_4585 IMG_4588 IMG_4589IMG_4728 IMG_4747

Une fois arrivé au pied de la caverne… avoir monté des marches pas commode du tout sur plus de 100m…

IMG_4595 IMG_4605

Nous étions à l’intérieur… WOW.

1 7 IMG_4625 IMG_4629 IMG_4634 IMG_4641 IMG_4642DSC_0787  IMG_4648 IMG_4651 IMG_4661DSC_0798IMG_4645IMG_4683 DSC_0804 DSC_0805

Nous nous sommes amusés pendant plus d’une heure à jouer au spéléologue amateur en explorant la caverne par nous même… profitant même de l’occasion pour faire une séance de photo « disco style ».

DSC_0806 DSC_0807

À notre sorti de la caverne, il était temps de tester le lagoon… parce que oui, il y avait un lagoon d’une eau bleu semi claire… on pouvait y apercevoir plein de gros poisson. Il y avait donc 4 moyens de se mouiller; en entrant dans l’eau de manière traditionnelle, en utilisant la corde, en sautant de la branche inférieure… et en sautant de celle supérieure.

9

Après avoir vérifié que l’eau était assez profonde, il était hors de question que je ne tente pas le coup de la branche supérieure…

IMG_4708 IMG_4710

Sur le chemin du retour, en s’arrêtant pour prendre un lunch, nous avons fait la rencontre d’un des plus beaux chats que j’ai pu voir dans ma vie; ses yeux était d’un bleu clair… en ce 26 décembre, je l’ai affectueusement baptisé ‘’Boxing Day’’.

IMG_1546 IMG_1548IMG_4721 IMG_4723

Alors que Tracey continuait son chemin jusqu’à l’auberge, je suis allé faire un pit stop à Padeng Cave. Dès le départ, la caverne a mis carte sur table; attache ta tuque avec de la broche. First, à la minute où tu entres dans la caverne, l’air devient très lourd (l’air est vicié et rempli de moisissure). Secondo, à la minute ou tu entres dedans, toute lumière naturelle disparait complètement et tu es plongé dans un univers Pitch Black, dans la mesure où si tu fermes ta lampe de poche, tu es plongé dans un environnement le noir le plus total.

IMG_4773 IMG_4757 IMG_4758 IMG_4759

Je dois admettre que je ne me suis pas rendu jusqu’au bout. J’ai quand même marché plus de 20min avant de rebrousser chemin… dans de petit couloir ou bien souvent je devais me contorsionner pour passer… jusqu’au moment où ma lumière a commencé à montrer des signes de faiblesses. Je peux vous garantir que tu ne te sens pas très gros dans tes shorts. Sans lumière revenait à signer mon arrêt de mort… puisque j’étais à ce moment tout seul (Tracey avait préféré rentrer directement à l’auberge). Une fois de nouveau à l’air libre, l’air n’avait jamais été aussi bonne à respirer de toute ma vie. Bref, cette caverne est un bon moyen de savoir une bonne fois pour toute si tu es claustrophobe… j’ai passé le test.

La fin de soirée a ensuite donné lieu à l’une des conversations les plus étranges de ma vie. Une anglaise de Vancouver, qui a passé toute sa vie en Colombie-Britannique et qui n’a jamais mis les pieds au Québec, m’a dit que son plat favoris était… de la poutine. On a faillit se disputer quand elle a commencé à dire que c’était un plat typiquement canadien (elle niait que la poutine était originaire du Québec). Est! de f@lle…

Entendez-moi bien, je suis fier d’être canadien… mais on ne touche pas à ma poutine… c’est sacré; ça vient du Québec un point c’est tout…

EL CAPITALE

Après une ride d’autobus sans histoire, je me retrouvais 4h plus loin à Vientiane; Capitale du Laos et du même coup, ma dernière destination au pays.

Je me retrouvais à nouveau seul puisque j’avais laissé derrière moi Tracey, ma compagne des derniers jours… ce fut un plaisir de partager toutes ces aventures extraordinaires avec toi. Un autre chapitre se termine… on tourne la page et on recommence.

Moins de 20min après être débarqué en ville, j’avais trouvé une auberge sympa en plein cœur du centre-ville, j’avais piqué une carte de la ville sur le coin d’une table et j’étais à arpenter les rues. J’en profite pour faire un gros Fuck You au Lonely Planet qui écrivait au sujet de Vientiane que les accommodations abordables et propres étaient inexistantes… je ne sais pas qu’est-ce qu’est mon auberge sinon abordable et propre…

J’ai surnommé Vientiane « la ville Botox », dans la mesure où en essayant de se rajeunir et en construisant des bâtiments ‘’modernes’’ (pouvant être qualifié au mieux de mauvais gout), elle a perdu tout le charme qui devait la caractériser autrefois. Pour vous donner une idée du charme sibérien de l’endroit, la rive du Mekong est une autoroute et se promener dans les rues du vieux quartier est sympa, sans plus…

2

Pourtant, cette même ville était avec Saigon (au Vietnam… portant aujourd’hui le nom de Ho Chi Minh) le joyeux de l’Indochine français… BANG… en reprenant tranquillement mes vieilles habitudes d’écrire sur mon Iphone en marchant (donc marcher la tête baissé), je viens de me prendre une porte arrière grande ouverte de minivan dans le front. Ça m’apprendra…

Fait intéressant, on raconte qu’à l’époque de la guerre du Vietnam, l’endroit grouillait d’étranger. Ceux-ci étaient soient des agents du KGB, des agents secrets américains ou des militaires américains en mission secrète… pas trop secrète. Je me demande si il y a encore des espions aujourd’hui… ceux-ci pourraient très bien se déguiser en backpackers… je vais être prudent si je rencontre un voyageur russe…

Malgré tout ce que je viens de raconter à propos de Vientiane, quelques endroits valent la peine de s’y attarder… un peu…

Le temple Ho Phra Keo… même entouré par une mer de béton, le charme du site opère. Temple presque 5 fois centenaire, il est fait de pierre, outre le toit et sa structure qui sont en bois d’oeuvre. Alors que l’intérieur est un endroit sans aucune ornementations et peinturé à la chaux de haut en bas, l’extérieur est tapissé d’ornementations faites à même la pierre. Il y a aussi de très statue…

4 6 117 816 17IMG_4942 IMG_4929IMG_488514 IMG_4921

Tant qu’à y être, il ne faut pas manquer d’aller voir Pataxay; véritable Arc de Triomphe (Champs Élysées – Paris) version Laos… à la différence du véritable Arc de Triomphe, qu’il n’y a aucun tunnel pour se rendre au milieu du rond point achalandé. Il faut donc garder l’œil ouvert… ouvrez les 2 pour être sur…

20 21 24 23IMG_4986

Au lieu de se tourner les pouces dans votre auberge ou commencer à boire de la bière trop tôt, allez aussi voir la Thai Dum Stupa…

3028

Et la statu Chao Anouvong…

IMG_4803IMG_5038IMG_4813IMG_4801IMG_5030

Fait intéressant, l’autoroute qui se trouve tout juste sur la berge du Mekong et que je trouvais poche parce qu’elle réduit l’accès à la rivière… eh bien, elle est fermée au voiture et ainsi ouvert aux piétons sur quelques km le soir venu.

L’endroit est particulièrement prisé des groupes de jeunes qui transforment l’endroit en un gigantesque terrain de jeu. Je me dois donc de changer partiellement mon fusil d’épaule… mais malgré cette belle qualité, l’autoroute représente une barrière (surélevé par rapport à la ville), bloquant ainsi la vue et l’accès au fleuve, alors que la berge et la ville devraient plutôt avoir un lien direct.

IMG_5042

TOUTE BONNE CHOSE À UNE FIN

Dans quelques heures, s’en sera fini de mon séjour au Laos…

Je dois faire mon Mea Culpa, la seule raison pour laquelle je suis venu dans ce pays était parce que j’étais dans le Nord de la Thaïlande et que le pays était tout à coté; « ce serait con de ne pas aller y faire un tour ».

Arrivé ici sans rien connaitre du pays, je quitte aujourd’hui le Laos, un pays et un peuple que j’ai appris à découvrir et à adorer. Cela ne fait aucun doute dans mon esprit que j’y reviendrais un jour… peut-être plus tôt que tard.

Pour l’heure, je retourne en Thaïlande via un train de nuit… mon 1er train de nuit depuis l’Inde… j’ai hâte…

P.S. I – Pour ceux qui désireraient faire du volontariat en Asie, je suis tombé sur l’organisation SAELAO en allant faire un tour à la caverne en campagne à proximité de Vang Vieng. Cet organisation tente bien que mal de changer la réputation de Vang Vieng (party town) et de contrôler le développement de celle-ci (incontrolé jusqu’à maintenant) afin de préserver au mieux la beauté des lieux (menacé par l’expansion constante de la ville). Il est donc possible de faire du bénévolat là-bas (très beau centre avec excellent restaurant) et travailler sur des projets de développement durable ou encore donner des cours d’anglais, etc. Pour les intéressés, vous trouverez plus d’information ici; www.saelaoproject.com

IMG_4724

P.S. II – L’auberge où je résidais était à la fois pas très cher, très confo et propre, mais ce n’est pas ce qui m’a frappé le plus. Ce sont plutôt les marches qui mènent au niveau des chambres qui frappe l’imaginaire… comment dire… plus tu montes et plus elles sont inclinés jusqu’à devenir très difficile à monter à la fin. À chaque fois que je les monte, on dirait que je suis saoul…

P.S. III – Vous avez toujours rêvé de vous entrainer, mais vous n’aimez pas allez en gymnase… eh bien Vientiane est faite pour vous. Il y a des machines pour faire de l’exercice… avec des guides pour comment s’en servir… dans les parcs.

IMG_4781

Catégories : Laos
Publié par Nicolas Pare le 9 janvier 2014
1 commentaire Poster un commentaire
  1. 01/15/2014
    Jeanne-Mance Gauthier

    Encore un bel endroit à visiter. Merci.

    Réponse

Poster un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Remarque : Le HTML est autorisé. Votre adresse email ne sera jamais publiée.

Flux des commentaires